Le chèque de 100 000 FBU de la FinBank pour Miss Popularity Ngozi révolte la communauté artistique

Le chèque de 100 000 FBU de la FinBank pour Miss Popularity Ngozi révolte la communauté artistique

Un chèque de 100 000 FBU de la FINBANK a été octroyé à Sheila GAHOZA , la deuxième dauphine et Miss Popularity de l’évènement Miss Kugasaka à NGOZI. Ce prix soulève depuis une énorme polémique sur les réseaux sociaux, qui posent la question du sponsoring et de la valeur de celui-ci au Burundi. Comme dirait Jada Pinkett Smith, la FinBank est prise dans un « entanglement » avec le chèque géant de 100 000FBu. Et la polémique ne s’apaise pas !

Samedi 1er Août se déroulait la finale de l’événement Miss KUGASAKA à Ngozi. Sept filles étaient en compétition : Landrine Kersy MUHOZA, Claudia KANYAMUNEZA, Divine Amandine IRAKOZE, Christa MUHITEKA, Sheila GAHOZA, Noussaiba HAKIZIMANA et Mariam SINAMENYE.

Un peu tard dans la nuit, le Jury présent a proclamé les finalistes. Noussaiba HAKIZIMANA a été la grande finaliste avec un chèque de 500 000 FBU tandis que la première dauphine, Kersy MUHOZA et la deuxième dauphine, Sheila GAHOZA, ont reçu respectivement un chèque de 300 000 FBU et 200 000 FBU. En plus de recevoir un chèque de 200 000 FBU, Sheila GAHOZA, a également reçu un chèque de 100 000 FBU de la part de la FINBANK pour son autre titre, Miss Popularity.

 

MULTIPLES RÉACTIONS

“ C’est rare que je dise ce genre de choses, seulement je suis beaucoup attristé en voyant qu’une banque sort un chèque de 100 000 FBU à donner à un enfant du pays étant dans une grande compétition de Miss. Si c’était un artiste provenant de l’étranger, ils allaient offrir ce même montant, mais avec plusieurs zéros. Personne ne pourrait mépriser un don, mais même si c’était une personne qui avait donné, elle aurait pu donner plus que ça. Peut-être je me trompe, mais de ma part, c’est ridicule pour un tel événement. Je vais me coucher et peut-être qu’à mon réveil, tout sera fini. Si seulement, ils n’avaient pas pris cette photo avec un grand chèque, mais plutôt le mettre dans une enveloppe et le lui donner en privé”, réagit Fabrice NZEYIMANA, chanteur gospel burundais et leader du groupe HM Africa, entre autres.

Fabrice poursuit : « Que ceux qui ont organisé l’événement soient applaudis !
Une institution qui se dit qu’elle peut s’arroger le droit de donner 100 000 FBU est une honte. Qu’on arrête de tourner autour du pot. Qu’on accepte ce qui s’en suivra parce que cela est un “ précédent, ce qui veut dire que même celui ou celle qui donnera demain un sponsor prendra exemple sur ça! Vous avez tous raisons dans vos sentiments de dire que c’est louable, mais cela ne nous aidera en rien. Ce comportement n’est pas appréciable. Je ne comprends pas comment en tant que ADG je prendrais un stylo et dire qu’une banque que je gère, offre 100 000 FBU. C’est inconcevable. Je demande qu’on arrête d’expliquer ceci ou cela. Ce chèque qu’on a donné, lorsqu’on se rend dans une imprimerie pour l’imprimer, je pense que c’est la moitié de ce que l’on a donnée. ”

Francis MUHIRE, juriste de formation mais également artiste à bien des égards nuance le propos : “ Je trouve que des deux côtés, il pourrait bien y avoir à y redire. D’un côté, si l’organisateur de l’événement n’a demandé à la FinBank que les 100 000 FBU, et que la Banque lui ait donné cela, alors ça appartient à l’organisateur lui-même de voir comment il avait positionné son événement au niveau financier. D’un autre côté, il faut d’abord noter que la FinBank a bien voulu prendre part à l’événement, ce qui n’est pas non plus à ignorer, surtout en ce contexte “covidique”. Mais alors, sa participation fut plutôt modeste par rapport à ce qu’elle est: une banque. Ne connaissant pas sa politique de sponsoring, il ne serait pas facile de savoir quel est son approche dans le cadre des appuis qu’elle accorde. Bref, une loi sur le sponsoring, la publicité et visibilité est bien nécessaire. Cette loi entrerait dans le domaine de la “CSR” Corporate Social Responsibility: Responsabilité Sociale des Entreprises. Mais aussi, aux porteurs d’événements: voyez grands, souvent les investisseurs vous traiteront comme vous leur apparaissez, du moment qu’ils auront la visibilité que vous leur proposez ”.

Clovis KORICIZA alias Rasko , qui faisait partie du jury donne le contexte :

“ Qui a suivi Miss KUGASAKA par ici?
Cet événement a été organisé par un tout petit jeune et je pense que nous le savons tous.
Il a réussi ce que beaucoup d’autres n’ont pas pu faire.
La question qu’il faut se poser ici n’est pas pourquoi une si grande banque a donné si peu d’argent. Du tout alors. La question à se poser est plutôt : pour celui ou celle qui sent l’appel de réaliser quelque chose, combien de temps faudrait-il attendre pour le faire?
Si l’initiateur ne reçoit pas les fonds nécessaires de la part de sponsors, y a-t-il quoi que ce soit qui l’empêche de financer l’évènement de sa propre poche ?”

Blaise-Pascal NSHIMIRIMANA, Président de l’Association qui organise Miss Kugasaka indique que Miss popularity est un nouveau concept dans leur évènement. Il fait savoir également que la Finbank, la BBCI et d’autres sociétés les ont grandement aidés dans l’organisation de cet événement. Toutefois, en tant qu’organisateur de Miss Kugasaka, Blaise s’étonne: « Même si les gens s’attardent sur ce montant (100 000 FBU), ce qui m’attriste le plus, c’est que les mêmes personnes qui disent du mal de la Banque ou de l’événement en soi n’ont rien contribué pour qu’il réussisse ».
Rappelant qu’un montant de 1.100.000 FBU a été octroyé aux finalistes, il invite les Burundais à reconnaître aussi les bonnes choses qui ont été faites, mais aussi à se renseigner avant de dire des commentaires négatifs. Il conclut qu’il a payé de sa propre poche le chèque de 100 000FBu. ”

“ Izo chèques za 100k pour les miss est une honte pour toute la nation. Déjà le support ( kirya gichèque kinini kigurwa plus de 100k). ” Franck NZIZA

Lien:https://www.facebook.com/100000540024472/posts/3574245745936724/

“ Une banque à capitaux étrangers qui se fait des milliards sur le sol burundais et qui sort un chèque de 30$ ! #MissKugasaka2020 ” Boris-Evrard MUCOWINTORE

Lien: https://www.facebook.com/599296953/posts/10157343274151954

Les réactions sont encore plus nombreuses. La FinBank n’a pas encore réagi.

Et vous, que pensez-vous de tout ça ?

 

Comments

comments