Le chanteur Black G devient « brand embassador »2016  pour Smart Burundi

Le chanteur Black G devient « brand embassador »2016  pour Smart Burundi

Poignée de main entre Martin Nahamya , directeur commercial chez Smart et Black G après la signature ©Akeza.net

Le chanteur Black G connu entre autres pour sa chanson « Babiri Babiri kuri piste »   vient de signer un contrat d’une année avec la société de téléphonie Smart Mobile Burundi. On apprend qu’il sera l’ambassadeur de la marque en apparaissant notamment sur les panneaux publicitaires ainsi que lors d’événements promotionnels de la marque dans tout le pays.

 

Camille NDAHIRO, au sein du département marketing précise : « Nous avons déjà collaboré avec plusieurs chanteurs burundais. Mais pour l’année prochaine, nous avons opté pour quelque chose de spécial. Nous avons donc choisi un chanteur (ce qui n’exclue pas que nous pourrions signer avec d’autres selon les moyens), pour collaborer plus étroitement. Nos projets sont d’aller vers la population et leur permettre de passer de bons moments avec nous ».

Camille Ndahiro , du département marketing chez Smart Burundi ©Akeza.net

Camille Ndahiro , du département marketing chez Smart Burundi ©Akeza.net

Il poursuit : « Il y a certaines localités de l’intérieur du pays où Smart ne s’était pas encore installé confortablement. Nous voulons aller vers eux et leur permettre de savoir que Smart est le réseau le plus accessible au Burundi, le réseau qui permet aux plus riches et au moins riches de satisfaire l’un des besoins les plus élémentaires : celui de communiquer ».

 

Pour Black G, c’est la joie, comme vous pouvez l’imaginer. Il a déclaré aux media : « C’est quelque chose de nouveau pour un chanteur burundais de devenir ambassadeur d’une société de téléphonie et je suis très content que ceci commence avec moi »

Black G , lors de la signature du contrat avec Smart Burundi©Akeza.net

Black G , lors de la signature du contrat avec Smart Burundi©Akeza.net

Les yeux rivés sur l’avenir, il poursuit : « Aujourd’hui c’est moi, demain ce sera un autre. Ce qui est bien avec ce contrat, c’est qu’il n’est pas très contraignant. Non seulement je pourrais travailler avec eux, mais je garde assez de latitude pour faire mon travail à côté. Je pense qu’une partie de mes rêves va pouvoir se réaliser. Je peux vous dire que vous allez voir du changement dans ma carrière et dans ma vie ».

 

Landry MUGISHA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.