Le Burundi présent au Forum Mondial de l’Investissement 2018

Le Burundi présent au Forum Mondial de l’Investissement 2018

La conférence des Nations Unies sur le commerce et l’investissement (CNUCED) organise la 10ème édition du Forum Mondial de l’Investissement qui se tient du 22 au 26 octobre 2018 au Palais de Nations à Genève en Suisse. Sous le thème « Investir dans le développement durable », le Burundi a été représenté par M. Léonard SENTORE, Directeur de l’Agence de Promotion et de l’Investissement (API) et Esaïe NTIDENDEREZA, Chef du Service Promotion des Investissements. L’objectif de cette édition est de revoir et échanger sur certains défis mondiaux auxquels se heurte l’investissement international dans la nouvelle ère de la mondialisation et de l’industrialisation.

 

Réunissant tous les 2 ans plus de 5000 parties prenantes de l’investissement de 160 pays, ce forum a été créé pour combler le déficit institutionnel d’investissement dans l’architecture de gouvernance économique internationale. Il rassemble des chefs d’État et de gouvernement, des ministres, des dirigeants d’entreprises et des chefs d’organisations internationales, des chefs d’organismes de promotion de l’investissement, etc.

 

Le but est d’élaborer des stratégies et des solutions aux défis mondiaux en matière d’investissement et de développement. Mais également ce sera une occasion de dialoguer et d’agir face aux obstacles actuels et naissants au développement de l’investissement. Représenté par les autorités de l’API, « le Burundi espère apprendre beaucoup plus sur l’investissement mais également ce sera une occasion de vendre l’image du pays pour attirer plus d’investisseurs étrangers », a signalé E. NTIDENDEREZA.

 

Que retenir de la participation du Burundi ?

« L’objectif principal de la participation de l’API est de représenter le Burundi à ce forum, faire connaitre aux hommes d’affaires, les groupes financiers et investisseurs présents les opportunités d’affaires au Burundi. Ce sera aussi l’occasion de leur expliquer les progrès réalisés dans l’amélioration du climat d’affaires. Participer à différentes sessions organisées en plénière, en tables rondes ou en tête-à-tête (B2B) avec les investisseurs potentiels », a indiqué Esaïe NTIDENDEREZA.

Et de poursuivre : « L’API anime un stand dédié au Burundi où elle expose en ce moment le kit promotionnel ainsi que les produits du Burundi ». Dans ce stand du Burundi est exposé des produits comme le thé et le café qui constituent les 2 cultures principales d’exportation. Mais également des brochures, DVD et catalogues expliquant les opportunités d’investir au Burundi.

« La délégation de l’API compte également rencontrer et échanger avec nos partenaires des institutions sœurs de promotion des investissements du monde entier. Pour des appuis multiformes possibles, la délégation de l’API rencontrera les partenaires du Centre du Commerce International (CCI/ITC) ainsi que ceux de la CNUCED/UNCTAD) », renchérit Esaïe.

Lors de la 1ère journée de ce Forum, le stand du Burundi a accueilli de nombreux investisseurs potentiels de tous origines, des partenaires techniques et financiers, les représentants des autres Agences d’Investissements ainsi que les chargés de médias. Le Directeur de l’Agence de Promotion des Investissements, M. Léonard SENTORE a eu l’honneur d’y accueillir Son Excellence, le Président de la Namibie, le Dr.  Hage GEINGOB.

Le Directeur de l’Agence de Promotion des Investissements, M. Léonard SENTORE a eu l’honneur d’y accueillir Son Excellence le Président de la Namibie, le Dr.  Hage GEINGOB.

« Attirer des investissements directs étrangers au Burundi… »

Le chef du service Promotion des investissements n’y va pas par quatre chemins. Il explique les avantages de la participation du Burundi à ce forum. Il donne également les résultats attendus de cette noble mission. Il a indiqué : « on espère une attraction des investissements directs étrangers au Burundi, (IDE) à travers les échanges de personne à personne avec les investisseurs potentiels. La distribution des fiches de projets aux investisseurs favorables triés sur le volet. On espère également s’édifier sur les meilleures pratiques utilisées par les autres Agences de Promotion des Investissements. C’est notamment en ce qui concerne une promotion effective, les différentes réformes entreprises, les avantages accordés aux investisseurs, le monitoring et l’évaluation des investisseurs certifiés, la gestion de différents Guichets Uniques et de Zones Economiques Spéciales. Cela va nous permettre d’enrichir le carnet d’adresses et le réseautage d’éventuels investisseurs intéressés par le Burundi pour un suivi effectif ».

Signalons que la délégation burundaise s’est envolée le 20 octobre 2018. La date de retour est fixée pour le 29 octobre 2018.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments