Le Burundi est sur la bonne voie : celle de la voie ferrée…

Le Burundi est sur la bonne voie : celle de la voie ferrée…

Un train roulant sur une voie ferrée

Trois  pays de l’Afrique de l’Est ; en l’occurrence le Burundi, le  Rwanda et la République Démocratique du Congo ; viennent d’être ajoutés à l’itinéraire du train allant de la Tanzanie à la Zambie. Financée par la République Populaire de Chine, la voie  ferrée reliera trois importantes agglomérations de l’Afrique : COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa/ Marché commun de l’Afrique orientale et australe), la  SADC (Southern African Development Community/ Communauté de développement d’Afrique australe) et l’EAC (East African Community/ Communauté d’Afrique de l’Est).

 

La voie construite dans les années 1970 par la Tanzania-Zambia Railway Authority grâce à un financement chinois afin de désenclaver la Zambie, sera bientôt réhabilité et rallongée. L’extension de ce chemin de fer inclura le passage du train au Burundi, au Rwanda et en RDC pour aller retrouver la Zambie.

 

«Ce plan de modernisation et d’extension du chemin de fer a été discuté lors du 6ème forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) tenu en décembre 2015 à Johannesburg », a précisé le secrétaire général du gouvernement zambien, Rowland Msiska. Le plan prévoit, par ailleurs, l’attribution de la gestion et de l’exploitation de la ligne ferroviaire à une entreprise chinoise.

 

Des responsables gouvernementaux zambiens, tanzaniens et chinois se sont réunis la semaine écoulée à Dar es-Salaam pour discuter les détails du plan de développement de cette ligne ferroviaire qui relie actuellement la capitale tanzanienne  à la ville de Kapiri- Mposhi en Zambie.

 

Miranda Akim’

Comments

comments