Le Burundi classé dans les économies à faible revenu (moins de 1035$/habitant)

Le Burundi classé dans les économies à faible revenu (moins de 1035$/habitant)

Le rapport de la Banque mondiale sur la classification des pays en fonction de leur revenu : 2020-2021 est sorti le premier Juillet. Ce rapport qui sort annuellement à chaque premier Juillet classe 189 pays membres de la Banque mondiale, ainsi que 28 autres économies de plus de 30 000 habitants.

Comment les pays sont-ils classés?

Les catégories de classifications sont établies par « Régions géographiques », par « Groupe de revenus » et par « Capacité d’emprunt ».

Par régions géographiques, la Banque mondiale classe les regroupements sur base des régions utilisées à des fins administratives. Ces regroupements sont l’Asie de l’Est et Pacifique ; l’Europe et l’Asie centrale ; l’Amérique latine et les Caraïbes ; le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ; l’Amérique du Nord ; l’Asie du sud; et l’Afrique sub-saharienne.

Dans la catégorie « Groupe de revenu », l’institution bancaire mondiale classe les pays en groupes de pays à faible revenu, de pays à revenu intermédiaire de la tranche inférieure, de pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure, et des économies à revenu élevé.

Pour l’exercice en cours (2021), la Banque mondiale définit les économies à faible revenu comme celles ayant un Revenu National Brut (RNB) par habitant égale ou en dessous de 1035 $. Il est calculé selon la méthode Atlas de la Banque mondiale. Les économies à revenu intermédiaire de la tranche inférieure sont celles dont le RNB par habitant se situe entre 1 036 $ et 4 045 $ ; les économies à revenu intermédiaire de la tranche supérieure sont celles dont le RNB par habitant se situe entre 4 046 $ et 12 535 $ ; Et les économies à revenu élevé sont celles dont le RNB par habitant est de 12 536 $ ou plus.

Enfin dans la catégorie « Capacité d’emprunt », les économies sont divisées en pays IDA, BIRD et BLEND. Ces subdivisions se basent sur des politiques opérationnelles de la Banque mondiale. Les pays de l’Association internationale de développement (IDA) étant ceux à faible revenu par habitant qui n’ont pas la capacité financière d’emprunter auprès de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Les pays mixtes (BLEND) sont éligibles aux prêts IDA mais sont également éligibles aux prêts BIRD car ils sont financièrement solvables.

Panorama du Burundi et ses voisins de la sous-région

Dans la catégorie « Région géographique », le Burundi et l’ensemble des pays de la sous-région se retrouve dans la région Afrique-Subsaharienne. Les autres pays de la sous-région qui se trouvent dans cette catégorie sont le Rwanda, la République Démocratique du Congo, le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, et le Sud Soudan.

Pour la catégorie « Groupe de revenus », le Burundi se retrouve dans les économies à faible revenu (1035 dollars US ou moins). On y retrouve aussi le Rwanda, le Sud Soudan, la République Démocratique du Congo, et l’Ouganda. Les deux géants de l’Afrique de l’Est (la Tanzanie et le Kenya) sont dans les économies à revenu intermédiaire (1036 $ à 4045 $).

Dans la catégorie « Capacité d’emprunts », le Burundi et la majorité des pays de la sous-région (Rwanda, Sud Soudan, République Démocratique du Congo, Ouganda, Tanzanie) se classent dans les pays IDA. Seul le Kenya fait exception et se retrouve dans les pays BLEND.

Signalons que selon l’Institut de statistiques et d’études économiques du Burundi (ISTEEBU), le PIB par habitant du Burundi était à 275 $ USD en 2019.

Janvier CISHAHAYO

Comments

comments