Lawrence Munezero : « le projet Isokoo vise à créer plus d’emplois pour les jeunes en utilisant la technologie »

Lawrence Munezero : « le projet Isokoo vise à créer plus d’emplois pour les jeunes en utilisant la technologie »

Lawrence Munezero , fondateur et directeur de  Isokoo

Lawrence Munezero est l’un des sept burundais  choisi comme boursiers TEEP2015 -Tony Elumely Entrepreneurship Program. Son projet de créer un marché en ligne a séduit et le jeune burundais s’est vu offrir une somme de 10 000 USD (moitié remboursable) pour soutenir son projet, en plus d’un programme de mentorat. Son ambition est de créer le plus grand marché en ligne de la sous-région. Son projet Isokoo est déjà opérationnel au Burundi et en Tanzanie.

 

Akeza.net l’a rencontré.

 

Akeza.net: Comment l’idée du projet Isokoo t’est-elle venue ?

 

 

Lawrence : L’idée du projet  Isokoo m’est venue quand je cherchais des informations sur combien de tonnes de riz  nous produisons au Burundi, une étude que je faisais pour le travail. Après avoir rencontré le problème de l’absence d’informations sur les produits, les détails sur la quantité et la qualité disponibles, j’ai eu l’idée de créer une plate-forme d’informations qui peut fournir des informations adéquates et pertinentes sur les produits disponibles. J’ai partagé l’idée avec quelques amis puis nous avons étudié  la possibilité d’approcher les gens avec des produits en vue de fournir des informations.Moi et 3 autres amis avons commencé à travailler sur l’idée en 2013, mais Isokoo a été enregistré pour la première fois au Burundi en 2014. Le projet  Isokoo existe depuis  deux ans

 

 

Akeza.net: -Qu’est-ce qui te fait croire que cela peut fonctionner ?

 

 

Lawrence: Le monde évolue très rapidement sur le plan technologique et nous avons besoin de créer des plateformes africaines qui peuvent aider à améliorer la vie des africains. L’Afrique de l’Est  dispose  d’une population de plus de 140 millions, ce qui est un grand marché pour tous ceux qui sont prêts à travailler et à améliorer ce marché. De plus en plus de gens sont maintenant connectés à l’Internet. Isokoo fournit des informations gratuites sur les entreprises opérant sur ce marché, les petites et moyennes entreprises, aux agroentrepreneurs et toute autre information nécessaire pour aider à améliorer la qualité de nos produits. Avec les bonnes ressources, nous allons atteindre nos objectifs.

 

Akeza.net: Pourquoi as-tu commencé par le Burundi et la Tanzanie?

 

 

Lawrence : J’ai commencé au Burundi, parce que je suis burundais et je vis au Burundi. Je veux aider mon peuple à être mis à jour à propos du train des affaires à l’échelle globale. Je veux apporter de la connaissance en ce qui est de l’économie pour les communautés au Burundi et dans la région. Le Burundi a de nombreux produits qu’il peut offrir à la région et au monde. Par exemple, nous avons des fruits et légumes frais et de bonne qualité que nous pouvons partager avec d’autres Etats partenaires et obtenir des bénéfices. Le Burundi a certains des meilleurs artisans qui fabriquent de bons œuvres d’art que l’on peut partager avec les passionnés d’art du monde entier
Nous sommes actuellement dans la phase d’ouverture en Tanzanie, c’est notre deuxième mois là-bas. Nous sommes basés à Arusha.

 

 

Akeza.net: Comment se portent  les opérations actuellement? Vous arrivez à vendre ?

 

 

Lawrence:  Les transactions sont lentes, surtout au Burundi en raison de la crise que le pays traverse. Nos agents ne peuvent pas approcher les hommes d’affaires pour les convaincre de rejoindre la plate-forme. En Tanzanie, nous sommes encore dans le processus de sensibilisation des propriétaires d’entreprises sur les avantages de faire affaire en ligne.

 

Je tiens à mentionner que Isokoo peut aider les propriétaires d’entreprises opérant au Burundi en leur fournissant une plate-forme où les clients peuvent accéder à leurs produits, les prix, les images et autres données à tout moment de la journée sans avoir à être dans leurs boutiques. En raison du souci  de sécurité dans le pays, une entreprise qui souhaite travailler virtuellement peut nous contacter. Nous allons alors envoyer un agent Isokoo à son magasin / entreprise pour obtenir un inventaire et photos de ses produits que nous allons ensuite mettre en ligne pour que quiconque puisse y accéder .

 

Isokoo donne aux hommes d’affaires  1 mois gratuit pour tester le service et après un mois, la charge mensuelle est de 5000 FBU seulement par entreprise. J’encourage les hommes  d’affaires au Burundi à ne pas abandonner à cause des temps difficiles, mais à saisir cette occasion qu’Isokoo offre de publier leurs produits sur la plate-forme en ligne. Ils n’ont rien à perdre mais tout à gagner : plus de visiteurs et de clients, un accès à vos magasins et produits.

 

 

Akeza.net: Comment la bourse TEEP va-t-elle t’aider à améliorer ton business ?


 

Lawrence: La bourse TEEP  nous a équipés en termes de connaissances qui nous aident dans nos activités quotidiennes. Le TEEP a été un outil très utile dans la gestion des ressources que nous avons. Nous avons aussi appris à chercher les investissements, ce qui est très important dans les affaires. En dehors des  connaissances que nous avons acquises, Tony Elumelu nous a également pris en charge avec 10.000 USD de fonds, ce qui est un grand soutien à toute personne qui démarre une entreprise. Mr.Tony Elumelu est un ange vivant en Afrique. Il est une bénédiction pour l’Afrique. Ces fonds nous ont aidés à nous étendre dans la région, où après avoir reçu les fonds, nous avons ouvert www.isokoo.co.tz  la branche Isokoo en Tanzanie. Nous allons continuer à nous étendre dans notre région et construire le plus grand marché en ligne avec des informations pertinentes et adéquates.

 

 

Akeza.net: Comment  Isokoo fonctionne-t-il réellement? Les produits, le paiement, la livraison …


 

Lawrence: Un homme d’affaire/une boutique/ une entreprise agroalimentaire contacte Isokoo pour recueillir et publier les détails des produits  tels que les photos, les prix, l’emplacement, le nom de la boutique, les contacts de la boutique. Après la collecte de ces informations, nous les publions sur la plate-forme. En faisant une recherche de produits tels que « riz », les visiteurs sur la plateforme Isokoo verront tous les commerces et les entreprises vendant du riz. Un client peut choisir de se faire livrer les produits et Isokoo livrera en 12 heures. Ça se trouve sur le site.

Mode de paiement au Burundi: Paiement à la livraison
– Délai de livraison: commandes de la matinée, livrées entre 9h-12h
Les commandes de l’après-midi: livrées entre 14 h-17 h

 

Mode de paiement à l’extérieur du Burundi
-Virement,  Western Union, Money Gram, RIA, Rapid Transfer.

 

Mêmes heures pour la Tanzanie, mais avec différentes méthodes de paiement, le transfert d’argent via le téléphone mobile : AirtelMoney et TigoPesa

 

Akeza.net: Quelle est ton ambition avec ce projet?

 

 

Lawrence : mon ambition avec ce projet est de créer une plate-forme de marché mobile en ligne avec des informations pertinentes et adéquates sur les produits disponibles. Une plate-forme où tous les détails des produits peuvent être consultés et qui contribue à améliorer les affaires dans notre région. Je veux aider les entreprises à accroître le volume de leurs ventes en aidant plus de personnes à accéder à leurs produits à un prix très raisonnable. Isokoo a l’intention de lancer une campagne  marketing qui va augmenter le nombre de services et le nombre de visiteurs sur le site.

 

Le projet Isokoo envisage de créer plus d’emplois pour les jeunes en utilisant la technologie et les entreprises autour de nous. Isokoo pourra connecter un producteur d’avocat à Gitega et un acheteur à Nairobi. Toute la logistique de Gitega à Nairobi sera assurée par  les agents Isokoo qui sont les jeunes auxquels nous prévoyons de donner des emplois.

 

Propos recueillis par Landry MUGISHA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.