KIDUM, l’autobiographie du meilleur artiste Musicien de l’Afrique de l’Est

KIDUM, l’autobiographie du meilleur artiste Musicien de l’Afrique de l’Est

Kidum au Kikwetu Festival 2010

Kidum au Kikwetu Festival 2010

Il a écrit cette biographie lui-même. Nous avons lu beaucoup de versions de sa biographie, écrites par des auteurs qui le connaissaient bien ou mal, écrites par des gens qui ne connaissaient qu’une partie de sa vie, qu’une partie de son parcours, qu’une partie de  » l’homme ».

Voici la vérité sur la vie de Kidum, écrite par lui même!

 

 

 

« Né le 28 octobre 1974 au Burundi,( Afrique), je suis l’aîné d’une famille de six enfants. Pendant le génocide, je perds ma grand-mère, ma sœur et mon père.

Déjà à l’âge de dix ans, je joue de la batterie tout en chantant. A 16 ans, je suis la star incontournable de chez moi a Kinama, je deviens le batteur du groupe IMVUMERO, tout ce qui m’entoure commence à m’inspirer, et je commence à écrire.

Un après-midi de 1993, la guerre commence au Burundi-Rwanda.

En 1994, je forme mon propre groupe, mais je suis dirigé vers l’intérieur du pays, pour des raisons de sécurité, je dois laisser ce groupe.

En 1995, alors même que j’étudie, j’entends à la radio l’assassinat d’un Ministre, ce qui m inspira la chanson Yaramenje, et cette même année je fuis mon pays. Il me faudra quatre années pour pouvoir sortir cette chanson qui deviendra mon premier succès dans la région des Grands-Lacs, Afrique centrale.

En 2001, je suis invité par le Président du Burundi, et les organisations internationales de l’ONU, PNUD et une radio privée (RPA), la Radio Publique Africaine s’appuie sur moi dans le processus de paix entamé par le gouvernement de mon pays. La chanson Yaramenje devient l’hymne de tout le pays, y compris de la partie rebelle au gouvernement.

En 2002, L’Ambassade des Etats Unis d’Amérique, m’invite à participer à PEACE REALLY.

Kidum en Répétition

Kidum en Répétition

En 2003, de février à juin, je suis à Dubaï, je joue tous les soirs à l´Hotel Phoenicia, pour terminer le mois avec un concert à Bujumbura. En juillet de la même année, je suis invité pour la journée de libération, au Rwanda, a Kigali. En septembre, lorsque pour la première fois depuis le génocide, au Rwanda il y a des élections, je suis invité à partager le podium avec le célèbre chanteur sud Africain, Lucky Duby.

Depuis décembre 2003, je sors du continent pour me produire entre autre a Bruxelles, au théâtre St Michel, à Montgomery, le public me réclame un autre concert qui sera donné au Sun city night club, toujours à Bruxelles. Ensuite je vole vers Londres pour un concert de charité organisé par CREICAR.

Depuis février 2004, je suis de retour en Afrique où je fais la promotion de mon deuxième Album Shamba et la production du troisième Ishano. Le premier s’appelle Yaramenje.

Mon message est de paix, sans discrimination raciale ou ethnique. Je demande à l’être humain, l’Amour…  Kidum »

kidum sur le tournage du Clip de Nitafanya avec Jay Dee (au fond)

kidum sur le tournage du Clip de Nitafanya avec Jay Dee (au fond)

Depuis 2003 donc, Kidum tourne dans le monde et retourne les pensées convaincues jusque la que le Burundi n’existe pas musicalement parlant. Les grandes capitales africaines et occidentales l’accueillent tour à tour. Mais il revient toujours au Kenya et au Burundi « chez-lui ». Pour ne parler que de sa dernière tournée européenne de cet Aout 2011, il a été dans pas mal de Capitale Européennes et nous revient (d’après son attaché de presse au Burundi, notre confrère Innocent Valentin) avec un morceau avec la voix de l’enormissimme Pascal LOKUA KANZA. Et parce que Kidum est devenu « le monstre des scènes Est Africaines », il vient d’être proclamé hier même «  BEST ARTIST OF THE YEAR » (Meilleur Artiste de l’année) aux EAST AFRICAN MUSIC Awards. Cela en plus de son trophée de Meilleur artiste dans la catégorie Afro Fusion. Vous vous souviendrez que déjà l’année passée il était proclamé Meilleur Artiste de l’Afrique de l’Est 2010 aux KILIMANJARO Awards.

On ne peut que dire « A suivre… » parce que notre KIDUM national (Kibuganizo, Kibido, Kipiné,… comme il aime a se surnommer) n’a pas fini de mettre tout le monde d’accord autour de sa maestria.

Béni NKOMERWA

 

Comments

comments




7 thoughts on “KIDUM, l’autobiographie du meilleur artiste Musicien de l’Afrique de l’Est

  1. john

    that is true what you’ve said kidum is a specail man and a artist who is a famous artist kidum il est connu par beaucoup de pays et bcp de personnes ns tous ns l’aimons

  2. CHRISTIAN SINIBAGIYE

    Great people have bbeen existing in Burundi and today KIDUMU is one of the few great men our COUNTRY BURUNDI has.God bless KIDUMU all the time.

  3. Max

    En tous cas, Kidumu est le meilleur pour moi aussi. J’habite en RDC précisément à Bukavu. Comment savoir lorsque Kidumu organise des concerts à Bujumbura? Je peux venir mais je manque d’information

  4. Benito

    Kidumu est ami, c’est vraiment une etoile montante , indeniable!
    Mugabi tureke guhendana ,mu majambo ngo turamukunda, turamushigikiye, burya iterambere ryose riva mu uguhindura ingendo, tukaba strict !!
    Kumushigikira nyako nuku:
    Muje mu biteramo vyiwe, musidukane n’iyonka , mugure indirimbo ziwe, kukonzirimwo impanuro nyinshi positifs, hanyuma mubuze canke mufatishe barya bagurisha indirimbo ziwe batabifitiye uruhusa, voila le bon soutien qu’il faut apporter a notre star et par extension a tous les musiciens burundais.. maze nabo batungwe n/umwuga bize.. Eh oui !!!!!!!

  5. Afrika Sukisa

    Urakoze Benito. Kidum niwe muhanzi mukuru atagurisha indirimbo ziwe. Yarabihoreye barakora ama piratages, hakaba na bagurishije batabisabiye uruhusha. Nihagera lero ko agurisha twizere ko a bavuga ko bamukunda kandi bamushigikiye bazozigura mukuzigura mukumutezimbere.

    Kidum wacu, Imana ibandanye kuguha imigisha no gukundana igihugu cawe.

    Beni, merci pour ce bel article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.