L’association FOLUCON.F s’engage à combattre le Népotisme et le Favoritisme

L’association FOLUCON.F s’engage à combattre le Népotisme et le Favoritisme

Gérard Hakizimana, le président et représentant légal de la FOLUCON.F ©Akeza.net

La  Force de Lutte Contre le Népotisme et le Favoritisme  au Burundi(FOLUCON.F) est une association sans but lucratif ayant comme mission de travailler jour et nuit pour combattre sérieusement le népotisme et le favoritisme au Burundi. Elle est agréée par l’OM NO530/1525 du 12/09/2014.Elle comprend des membres en  provenance de toutes les provinces du Burundi. Elle est ouverte à toute personne de tout sexe et âge.

 En dépitde nombreuses difficultés liées au financement, FOLUCON.F n’a pas croisé les bras.Des initiatives comme des conférences de presse et des déclarations sur tel ou tel autre chose  qui ne va pas dans le pays sont faites. Le point frappant c’est celui des caféiculteurs Burundais qui avaient passé une longue période sans percevoir  les frais du cafévendu. La FOLUCON.F s’est levée pour dire non.

«Nous avons sorti une déclaration entre avril et mai 2015  où nous demandions aux sociétés du café du Burundi  et le gouvernement de se mettre ensemble afin de  résoudre la question des caféiculteurs qui venaient de connaître un certain retard de payement de leurs frais du café vendu sans motif valable. Après notre déclaration, la question a été vite réglée”, indique Gérard Hakizimana, le président et représentant légal de la FOLUCON.F

La FOLUCON.F ne compte pas s’arrêter par-là,plutôt sa vision est d’intervenir dans tous les domaines de la vie du pays où peuvent y avoir le népotisme et le favoritisme que ce soit public ou privé. «Nous allons commencer à suivre de près comment les marchés publics sontaccordés. Le domaine des emplois ne sera pas aussi épargné car ce dernier suscite beaucoup d’inquiétudes. Les domaines juridiques et éducatifs attirent également notre attention. Le domaine sanitaire ne sera pas oublié», ajoute-t-il.

Pour y réussir, des moyens de lutte sont mis en œuvre

Pour pallier  au système du népotisme et favoritisme qui gangrène notre pays, la FOLUCON.F compte procéder par la dénonciation avec signification légale des auteurs du népotisme et du favoritisme au Burundi. Le plaidoyer, la sensibilisation, approches et conseil aux concernés et enfin par des séances de formation et d’information.

La FOLUCON.F compte jusqu’aujourd’hui 75 membres avec des antennes partout dans le pays. Sa vision d’avenir est de totaliser 300 membres d’ici juillet avec un représentant communal, un secrétaire et son vice par commune.

Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments