L’Association des Femmes Juristes du Burundi élabore son plan stratégique 2016-2019

L’Association des Femmes Juristes du Burundi élabore son plan stratégique 2016-2019

L’Association des Femmes Juristes du Burundi élabore son plan stratégique 2016-2019 ©Akeza.net

En collaboration avec  l’Office du Haut-Commissaire aux Droits de l’Homme au Burundi(OHCHDH-B),l’Association des Femmes Juristes du Burundi(AFJB) a tenu ce mardi 26 avril à la détente un atelier d’appui à l’élaboration du plan stratégique2016-2019 de l’Association des Femmes Juristes du Burundi. L’atelier va durer deux jours à partir du 26 au 27 avril 2016.

 

Selon Sonia Ndikumasabo, la Présidente et Représentante Légale de l’AFJB, l’objectif de cet atelier est de se réunir ensemble avec les membres de l’association pour réfléchir  sur ce que l’Association des Femmes Juristes du Burundi peut faire dans les quatre années à venir. C’est aussi un moment opportun pour  faire l’évaluation pour voir ce qui a marché et ce qui n’a pas marché au cours de cinq ans du plan stratégique précédent et le reporter dans le plan stratégique prochain. Nous allons également, poursuit-elle, évaluer notre impact sur terrain  pour voir si nous avons été à la hauteur de notre objectif principal qui est de promouvoir et protéger les droits de la femme et des enfants.

Sonia Ndikumasabo, Présidente et Représentante Légale de l’AFJB ©Akeza.net

Sonia Ndikumasabo, Présidente et Représentante Légale de l’AFJB ©Akeza.net

D’après Madame Sonia, au départ, elles voulaient chercher un consultant pour faire ce plan  stratégique à leur place.  Mais elles ont jugé bon que la bonne méthode soit de le faire elles-mêmes car il est question ici d’adapter leurs activités à la situation du pays.

 

Elle renchérit que la priorité du plan stratégique quadriennal 2016-2019 qui va  sortir à l’issue de cet atelier portera sur la façon dont les dossiers des femmes et des enfants en situation carcérale  avancent. Le document va contenir également les stratégies visant à développer économiquement la femme parce qu’il a été remarqué  que les plans précédents se sont beaucoup focalisés  sur la femme au niveau de la loi.

 

Sonia est confiante  que les défis auxquels l’association a fait face au cours du plan stratégique précédent seront relevés dans ce prochain plan en cours d’élaboration.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

 

 

Comments

comments