L’application FaceApp : Quand vieillir devient tendance

L’application FaceApp : Quand vieillir devient tendance

Les filtres des applications ne suffisent plus pour nous distraire. Il aura fallu créer FaceApp pour nous amuser un peu plus. L’application fait un carton depuis peu puisqu’elle nous laisse entrevoir à quoi on ressemblerait si on prenait de l’âge.

FaceApp modifie une photo de l’utilisateur en utilisant un filtre et peut ainsi faire vieillir l’utilisateur, le rajeunir, lui mettre un joli sourire ou même changer son teint. Avec un résultat parfois trop parfait, FaceApp est devenue l’application la plus téléchargée gratuitement. Chanteurs, comédiens et j’en passe l’ont déjà essayé et ont partagé les clichés.

Aujourdhui tu as 31 ans 😁😂😂voici comment tu vas ressembler dans 30 ans Grand père SANTANNA😂😂😂Joyeux anniversaire💫💥

Posted by Yann Santanna RFM on Friday, July 19, 2019

Existant depuis le mois de janvier 2017, l’application FaceApp, développée par l’éditeur russe Wireless Lab, peut permettre  à l’utilisateur de se voir avec un autre coupe de cheveux, de rajouter une barbe ou de raser la boule.

Que deviennent les photos de l’utilisateur ?

Curieux de voir à quoi il ressemblera dans l’avenir, l’utilisateur téléchargera ses photos et même celles de ses amis et/ou connaissances. Mais cela ne reste pas sans conséquences. Qu’adviennent les photos de l’utilisateur ?

Ok

Posted by Chany Queen on Wednesday, July 17, 2019

La chanteuse burundaise Chany Queen 

« Wireless App n’utilise pas les photos pour d’autres utilisations que l’application et que la plupart des photos sont détruites de ses serveurs dans les 48 heures après leur téléchargement » a affirmé laroslav Gontcharov, patron de Wireless App, dans une interview qu’il a accordé au Washington Post.

Néanmoins, aussi amusante qu’elle soit, FaceApp peut réutiliser le cliché de l’utilisateur comme l’est stipulé dans les closes de contrat. Closes que l’utilisateur aura tendance à zapper. Alors prudence dans son utilisation. D’autant plus que les tendances passent très vite sur les réseaux sociaux

La Rédaction 

Comments

comments