Lancement officiel  du projet «Appui à la cohésion sociale»

Lancement officiel  du projet «Appui à la cohésion sociale»

Le Ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture M.J.Bosco Hitimana  en compagnie  de  l’équipe des jeunes relâchant les pigeons  signe de paix  ©Akeza.net.  

Lancement officiel ce samedi 16 juillet, au centre jeune Kamenge, du projet appui à la sécurité communautaire et à la cohésion sociale par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture en collaboration avec  UNFPA, PNUD et UNVOLONTAIRE. L’occasion d’une rencontre est donnée à deux mille cinq cent jeunes scolarisés et non scolarisés dans les camps de travail et de formation intitulée «Oui à la paix» organisée par le Centre Jeune Kamenge du 05 juillet au 10 septembre 2016.

 

Ce projet vise le renforcement de la sécurité communautaire et la cohésion sociale à Bujumbura  par le biais des jeux  et autres activités qui s’inscrivent dans le cadre  du projet «oui à la paix» qui sont organisées au Centre Jeune Kamenge à l’endroit des jeunes en vacance ainsi que ceux issus des différentes zones de la mairie de Bujumbura telles que Kamenge, Ngagara, Cibitoke, Mutakura, Buterere, Nyakabiga, Bwiza, Buyenzi, Musaga,kinindo et kanyosha. Le projet vise à s’étendre à Bujumbura Rural et Bururi.

 

Cette rencontre permettra aux jeunes concernés d’apprendre à vivre ensemble, de travailler ensemble, de s’accepter, d’écouter et discuter afin de voir au-delà de leur appartenance ethnique, religieuse et sociale. Ce cadre d’échange permettra également de renforcer la paix et cohésion sociale de la jeunesse burundaise .Le projet vise également à rassembler ces jeunes afin de réfléchir sur les enjeux de paix et des droits de l’homme en vue de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés.

 

CJK-2

Isaac Ndayisenga,le Directeur Général du Département Jeunesse au Ministère de la Jeunesse ,des Sports et de la culture©Akeza.net

 

Selon Isaac Ndayisenga,le Directeur Général du Département Jeunesse au Ministère de la Jeunesse ,des Sports et de la culture, le projet vise la cohabitation pacifique des jeunes ainsi que le changement de mentalité. Il ajoute que les jeunes volontaires  bénéficieront de l’assistance de ce projet.

 

CJK-1

Paolo LEMBO, le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Burundi©Akeza.net

Paolo LEMBO,le Coordonnateur résident du Système des Nations Unies au Burundi s’est exprimé en ces mots : « Investir dans les jeunes et les  mettre en mesure d’exercer leurs droits fondamentaux  est non seulement bénéfique pour eux ,mais pour le pays également » . Par contre, ajoute-t-il, une jeunesse désœuvrée et sans perspectives réelles se retrouve exposée à toutes sortes de manipulations.

 

Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments