La troupe Lampyre vous présente le festival: «Buja sans tabou»

Les organisateurs du festival « Buja sans tabou » (www.akeza.net)

Les organisateurs du festival « Buja sans tabou» (www.akeza.net)

En date du 6 au 9  février, la troupe de théâtre  Lampyre organise  un festival à Bujumbura  baptisé « Buja sans tabou.»  Cette dernière veut offrir une opportunité de se retrouver et de trouver l`autre. C`est un festival qui sera entièrement gratuit, et qui se veut bénéfique aux acteurs et au public. Durant cette première édition, des sujets considérés comme vénérables seront abordés. Buja sans tabou, «sera conçue autour de la liberté d`expression.» Les pays de la sous région seront représentés. En plus de ces manifestations culturels, des ateliers seront tenus, dans le cadre de former sur le jeu d`acteur et l`écriture créative. Ce festival se tiendra dans 4 lieux, à savoir l`IFB (ex CCF), au centre jeune Kamenge, BujÀrt, et Sabemeli.

Le festival «Buja sans tabou» sera un événement d`ampleur régionale. Rare sont les fois, où un bon nombre des acteurs du théâtre se rencontrent. Avec ce projet de la troupe Lampyre, chacun pourra démontrer    son herméneutique artistique estimé comme tabou.

Selon la troupe Lampyre, il est temps d`encrer le théâtre au Burundi. « C`est le premier pas. On s`est demander pourquoi pas, ne pas faire un festival du théâtre, où le gens pourront assister à des pièces différentes afin de les pousser à aimer le théâtre. Nous voulons que le théâtre soit fixé dans la culture burundaise.» Répondait Freddy Sabimbona aux journalistes.

Aux cours de ce festival, il sera donné à l`artiste l`aubaine de casser le tabou. Il y aura des thèmes pour faire débat. On ne devrait pas s`attendre seulement aux rires.

Et les invités, qu`en disent- ils ?

Les organisateurs   de l`événement ont présenté les artistes qui vont se produire au cours de ce festival. C`était  également pour eux, une occasion de dire un mot sur ce rendez-vous qui prendra 4 jours. Pour MUGENZI Alfred dit Kigingi, il affirme que cette opportunité que lui offre la troupe Lampyre,  est une occasion de toucher différents thèmes  de la société. « J`ai préparé les sketchs sur la société burundaise, mais je dois avouer que ce ne sera pas facile. J`aborderai différentes thématiques.» S`est- il résumé.

Le groupe Lion Story se produira également. Représenté par SIKUBWABO Romeo, ce dernier s`est exprimé pour le compte du groupe que, au départ ils ont aimé l`idée, et le fait que la base de ce festival soit de casser le tabou, a été une motivation de plus.

Le tabou sera abordé artistiquement. L`entrée sera gratuite, histoire de promouvoir le théâtre qui n`est pas si fréquent au Burundi. Mais en attendant, les formateurs sont déjà au travail dans les ateliers, dans le cadre de partager leur savoir avec la jeunesse burundaise.

Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.