La radio Fréquence Menya-RFM fête son deuxième anniversaire

La banderole annonçant l’évènement (www.akeza.net )

La banderole annonçant l’évènement (www.akeza.net )

Dans un café de presse organisé cet après-midi à lFB par la Radio Fréquence Menya-RFM à l’occasion de son 2è anniversaire, l’équipe RFM a présenté les différentes réalisations de la radio qui chante ainsi que ses projets d’avenir.

 

 

Mme Yvette IHORIMBERE, représentant légal de la RFM souligne que cette radio a respecté sa ligne éditoriale : « promouvoir les œuvres des artistes burundais ».Elle rappelle que la RFM est la première station radio qui s’occupe uniquement de divertissement sur le territoire burundais. Sa principale mission étant la valorisation de la musique et spécialement celle des artistes burundais, la RFM constitue un outil de promotion de la musique burundaise.

 

 

Dieudonné Kwizera et le représentant de la société GLOBAL CONTEC (www.akeza.net)

Dieudonné Kwizera et le représentant de la société GLOBAL CONTEC (www.akeza.net)

Elle a remercié tous les partenaires qui croient que la musique constitue une porte pour atteindre leurs clients, notamment la BRARUDI, SMART, LADAK, SAVONOR, PSI…etc. elle a également remercie tous les membres de l’équipe RFM pour toutes leurs réalisations et les encourage à aller de l’avant.

 

 

Une douzaine de journalistes qui ont suivi une formation en journalisme de divertissement ont reçus des certificats et une clé USB contenant le module de formation. La formation a duré quatre jours du 9 au 13 octobre. Les formateurs ont rappelé aux récipiendaires l’importance de la formation sur le paysage médiatique burundais surtout qu’au Burundi le journalisme de divertissement n’est pas développé.

 

 

La RFM s’engage à enrichir le contenu de son programme et à développer des outils pour conquérir de nouveaux partenaires. Elle va aider les artistes à améliorer leurs œuvres dans le souci d’aller vers un divertissement professionnel avec des techniques très améliorées.

 

La RFM a lancé ses activités en 2012 et s’est imposée dans les habitudes d’écoute de la population citadine de Bujumbura et ses environs. Aujourd’hui, elle a 11 émissions diffusées en Français et en kirundi et dans ses projets elle compte ajouter deux émissions : « 1 mot 1 jour » et « juste pour rire. »

 

 

Benjamin Kuriyo, stagiaire

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.