La mode est un langage et la langue d’un pays, c’est son identité

La mode est un langage et la langue d’un pays, c’est son identité
 L’une des affiches  conçues pour annoncer l’événement  Burundi international fashion night(www.akeza.net)


L’une des affiches conçues pour annoncer l’événement Burundi international fashion night(www.akeza.net)

Le 5 décembre prochain, l’agence Esther organise la troisième édition du Burundi International Fashion Night. Le thème est ‘’l’industrie de la mode’’. Cette édition consacre son énergie à présenter la mode comme un secteur viable, rentable, une direction envisageable pour de probables investisseurs. L’opération séduction est lancée…

 

 

Davy Carmel, directeur de l’Agence organisatrice explique : ‘’Nous mettrons en lumière tous les potentiels de ce domaine afin d’intéresser les investisseurs et décideurs à s’y lancer en soutenant les artistes de ce domaine’’.

 

 

Lors de ce défilé, l’agence prévoit de montrer des exemples de stylistes locaux et internationaux à la tête de marques qui marchent. ‘’Nous avons la confirmation de stylistes kenyanes, ougandaises, indiennes, rwandaises et du Burundi bien sûr’’, fait savoir le directeur de l’agence.

 

 

L’industrie de la mode, ce ne sont pas que des vêtements. Le Burundi International Fashion Night entend mettre en lumière tout particulièrement d’autres aspects du secteur ‘’Nous y mettrons aussi un Hair Fashion Show qui est un autre domaine de notre secteur. Nous allons montrer des exemples de mannequins qui réussissent grâce à leur métier’’, annonçait fièrement Davy Carmel.

 

 

Plus que les amateurs de la mode, ce Fashion Night vise plus haut. Il est pour de potentiels investisseurs, les décideurs. ’’C’est un événement important pour nous car nous voulons qu’il soit vraiment un moyen de montrer l’intérêt culturel, social et économique d’une industrie de la mode dans un pays. La mode est un langage et la langue d’un pays, c’est son identité. Puis dans un pays où le chômage sévit, imaginez les emplois qui pourraient être créés’’, conclut Davy Carmel, l’homme-orchestre derrière cet évènement.

 

Burundi international fashion night(www.akeza.net)

Burundi international fashion night(www.akeza.net)

Davy Carmel, qui rencontre un francs succès en tant que fashion designer avoue que cela ne l’éloigne aucunement des activités de l’agence Esther.’’Le but a toujours été de lancer ma marque au bon moment, ce moment est venu mais l’agence Esther reste là.Nous travaillons comme d’habitude à découvrir, former puis lancer des mannequins armés sur le marché et je suis tellement fier des mannequins de notre précédente sélection et plein d’optime pour ceux que nous formons actuellement.’’
La IIIè édition du Burundi International Fashion Night se déroule au garage Toyota : C’est grand , c’est blanc , c’est unique. Allez les fashionistas…
Landry MUGISHA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.