La jeunesse face à la culture

La jeunesse face à la culture

 

Photo du club de danses traditionnelles INTATANA sur scène (www.akeza.net)

Photo du club de danses traditionnelles INTATANA sur scène (www.akeza.net)

Giramahoro, abagumyabanga, intatana…nombreux sont les clubs de danses traditionnelles dans notre capitale. La jeunesse y abonde. Qu’est ce qui pousse ces jeunes gens à adhérer dans ces clubs ? Nous avons approche certains de ces jeunes pour en savoir plus.

Christa déclare :“Je fais partie d’un club de danses traditionnelles parce que j’ai constaté que la culture burundaise disparait petit à petit en  faveur de la culture occidentale. Aujourd’hui la plupart des jeunes grandissent sans aucune estime pour leur propre culture. C’est triste. Je me suis demandé pourquoi nous burundais voulons copier les mœurs occidentales et pourquoi les occidentaux ne cherchent pas à faire de même avec les nôtres? C’est en cherchant à valoriser la culture burundaise que j’ai adhéré à un club de danses traditionnelles.’’

Photo du club de danses traditionnelles INTATANA sur scène (www.akeza.net)

Photo du club de danses traditionnelles INTATANA sur scène (www.akeza.net)

Emelyne nous a dit : ‘’J’y ai trouvé ma voie. J’ai compris qui je suis vraiment en tant que burundaise. Les danses traditionnelles m’ont ouvert le cœur, les yeux, sur ma patrie, mon identité culturelle. Vous savez, ça compte énormément de pouvoir se définir culturellement.’’

Claude dit : ‘’On se refuse à penser que ces danses un peu bizarres sont ce qui reste de la pensé et de l’identité de nos ancêtres. Elles représentent leur façon de voir les choses, de concevoir les monde, ce qui les entoure. A mon avis, tout burundais digne de ce nom devrait avoir une bonne dose de sa culture. On en apprend beaucoup avec les clubs de danses culturelles, même sans danser.’’

Photo du club de danses traditionnelles INTATANA sur scène (www.akeza.net)

Photo du club de danses traditionnelles INTATANA sur scène (www.akeza.net)

Jules renchérit: ‘’n’est ce pas  qu’on dit toujours qu’en cherchant à savoir où nous allons il nous faut d’abord  savoir d’ou l’on vient? Comment saurions nous où nous allons si nous ignorons d’où nous venons?’’

Arlette, une jeune femme que nous avons approchée félicite les nombreux groupes de danses culturelles. Pour elle, ces derniers ont changé la perception que la plupart des gens avaient des danses traditionnelles, notamment comme étant démodées. Des groupes comme INTATANA offrent un spectacle créatif et novateur sans en dissoudre l’essence culturelle. C’est pour cela que burundais et expatriés viennent nombreux à leurs concerts. Ils ont réussi à nous faire aimer ce que nombre de citadins pensaient ne jamais pouvoir aimer.’’

A travers ces témoignages, on voit à quel point les danses traditionnelles occupent une place importante dans la vie de la jeunesse burundaise.

Dossier à suivre…

Elodie MUCO & LM

 

Comments

comments




3 thoughts on “La jeunesse face à la culture

  1. Mzee Kibamba wa Kibamba

    Bonjour ;

    Après le grand succès de 3 Concerts Gospel que nous venons de présenter, en Mairie de Bujumbura, dans le cadre de notre « Projet Top Vision » – d’intérêt Public – pour l’Encadrement et la Promotion des Jeunes Talents au Burundi et d’Aide aux Enfants en difficulté – initié par l’Asbl AGAPE / Développement ; nous avons l’honneur de vous annoncer que nous organisons 2 autres Concerts Gospel « HARAMBE 2012 » : Dimanche, 15 Avril 2012 – dans la grande Salle de l’Eglise FECABU Kamenge et Vendredi, 29 Juin 2012 (……………); en Mairie de Bujumbura.

    En effet, au Burundi nous avons beaucoup de Talents, mais les moyens matériels et financiers nous manquent encore – surtout le problème de location de Salles, Instruments de Musique, Sonorisation, le déplacement et d’autres frais divers en rapport avec les Concerts et Spectacles de qualité.

    Ces Concerts « HARAMBE 2012 » vont nous servir à collecter progressivement de Fonds pour l’achat des Instruments de Musique, Sonorisation et Accessoires, en faveur de notre Projet AGAPE « Top Vision » d’Encadrement & Promotion des Jeunes Talents.

    Soyez des Nôtres et que Dieu Vous bénisse !

    Mzee Kibamba wa Kibamba.

    Artiste, Réalisateur et Producteur des Spectacles.

  2. Evarudo Benyamino

    Mzee Kibamba wa Kibamba avec tout le respect que je vous dois,même si je ne fais pas parti des créateurs d’Akeza je m’oppose à votre initiative de poster un même commentaire sur presque tous les articles d’Akeza.net, vos activités sans même parler, ou bien suggérer votre avis sur chaque article.Si vous voulez parler de vos activités,créez s.v.p votre blog ou site ou bien demandez qu’on crée une rubrique pour vos activités même si elles sont intéressantes mais le faire de cette manière m’est passif et non instructif car on vient ici pour prendre des nouvelles dans ces articles postés par Akeza et partager nos avis sur ces articles.

  3. Evarudo Benyamino

    Exacte moi aussi avant je pensais que seulement les tambours pouvaient me captiver mais après avoir couvert en filmant certains concerts de danses traditionnelles comme Gira Amahoro et Intatana j’ai compris que j’avais totalement tort!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.