La Jalousie obsessionnelle : un véritable tue-amour !

La Jalousie obsessionnelle : un véritable tue-amour !

Un homme et une femme en train de discuter

 Selon Le Petit Larousse, l’amour est « un sentiment très intense, un attachement englobant la tendresse et l’attirance physique entre deux personnes ». Au début d’une histoire d’amour, les sentiments sont si forts entre deux personnes et tout semble si merveilleux autour d’eux. Ils sont tellement aveuglés par cette plénitude d’affection mutuelle, que chacun veut mettre en avant son optimisme en amoindrissant les fautes et les défauts de l’autre. Dans ce chamboulement d’émotions, la jalousie peut déjà commencer à se manifester très tôt dans la relation étant donné que le niveau fusionnel du couple est très élevé.

Mais qu’est-ce qu’est donc la jalousie dans le couple ?

A premier abord, la jalousie est un sentiment d’insécurité, une peur constante de perdre l’amour et l’attention de l’être aimé au profit d’un autre.

D’où vient-elle ?

Les sources de la jalousie se trouvent dans la petite enfance, dans le manque d’amour ou le fait d’être «mal aimé». L’enfant peu aimé ou mal aimé va se cramponner à ses parents, puis plus tard, victime du mécanisme de répétition, va se cramponner au premier partenaire venu et éprouver une terrible jalousie si ce partenaire donne un peu de son attention à une autre personne. C’est ce que le psychanalyste hongrois Imre Hermann nomme «le syndrome d’agrippement».

Par contre, lorsqu’elle est tout à fait contrôlée et exprimée avec respect, la jalousie est un signe supplémentaire de la grande attention que le jaloux porte à l’égard de son/sa partenaire. Elle doit être bien gérée pour ainsi pouvoir souder les liens qui devenaient peut être fragiles entre les deux. Dans ce cas précis, elle agit comme un signal d’alarme qui montre que les deux partenaires ont besoin de resserrer leur union pour qu’elle soit plus exclusive et agréablement partagée.

Néanmoins, dans certains cas,  ce mal être peut vite devenir ingérable lorsque le partenaire jaloux nourrit constamment ses craintes infondées par des interprétations imaginaires des moindres faits et gestes de l’autre. Il a alors une peur panique d’être abandonné, oublié ou humilié qui le pousse à avoir des réactions exagérées à l’endroit de sa « moitié ». Cette dernière se sentant étouffée par les récurrentes accusations dont elle est victime, elle se renferme sur elle-même avec le temps et finit par fuir cette constante tension qui se traduit parfois par la violence.

La jalousie maladive et obsessionnelle se rencontre tout particulièrement chez les personnes qui souffrent d’instabilité émotionnelle et de névrose importante. Les personnes qui sont très coopératives et capables de compassion manifestent très peu de jalousie et, surtout lorsqu’elles en éprouvent, sont capables d’en parler positivement, plutôt que de crier, empêcher leur partenaire d’avoir des relations avec l’extérieur ou manifester de la violence.  En effet, cela demande une bonne maîtrise de soi et une volonté de s’ouvrir un peu plus en se rendant vulnérable à l’autre partenaire pour ainsi le permettre de vous aider à y voir un peu plus clair dans la situation.

Alors, à vous qui vous retrouvez toujours à gâcher vos histoires d’amour à cause de la jalousie obsessionnelle, prenez le temps pour bien y réfléchir et trouver les causes plus profondes de ce comportement. En réalisant votre faiblesse, vous serez déjà sur le chemin de la guérison et dans de votre prochaine relation, vous vous appliquerez à faire confiance à votre chéri(e) et discuter calmement des défis que vous rencontrez ensemble pour les surmonter et aller de l’avant.

 

Vive l’amour ! Vive les relations saines qui durent toute une vie !

 

Inès IRAKOZE

Comments

comments