La FFB limite à 3 les mandants de son comité exécutif

La FFB limite à 3 les mandants de son comité exécutif

De gauche à droite, Jérémie Manirakiza SG, Hon Révérien Ndikuriyo Président, et Aimable H. Vice président de la FFB durant l’assemblée générale.Photo©FFB

De la FIFA à la CAF jusqu’à la Fédération de Football du Burundi, plusieurs réformes sont en cours. Désormais aucun président de la FFB ne dépassera 3 mandants (12 ans) à la tête de l’instance dirigeante du foot au Burundi.

Dimanche le 03 avril 2017 s’est tenue une assemblée générale de la FFB visant à présenter le fonctionnement du budget pendant l’exercice 2016. En marge de cette assemblée, quelques articles du statut de la FFB ont été revus notamment l’article 2, 54, 63.

L’article 54 dit que désormais chaque membre du comité exécutif se fera élire en son propre nom, contrairement à la liste bloquée que l’on votait. Et dans l’article 63 du statut, aucun membre du comité exécutif ne dépassera 3 mandats de 4 ans. Toutefois, le président actuel  Révérien Ndikuriyo dont le premier mandant prend fin, reste éligible pour les 12 ans à venir en raison des reformes faites au cours de son mandant.

Cette modification du statut de la FFB  se joint à la reforme faite à la CAF qui limite désormais à 3 les mandats. Ainsi on ne verra plus des membres des comités exécutifs qui s’éternisent dans la gestion de ce sport roi comme l’a fait Issa Hayatou, président sortant de la CAF (28 ans à la tête de la CAF).

Armand NISABWE

Comments

comments