« La fermeture » du supermarché Dimitri : liquidation ou stratégie de vente?

« La fermeture » du supermarché Dimitri : liquidation ou stratégie de vente?

L’entrée du supermarché Dimitri ©Akeza.net

Depuis quelques jours, plusieurs  produits sont en solde au supermarché Dimitri, un des plus anciens supermarchés au Burundi. Les clients se pressent d’acheter ce qui reste en stock. Les clients et les travailleurs du supermarché croient en une liquidation du supermarché et que le supermarché ferme ses portes très bientôt.

Certains faits portent à croire que la « fermeture » du supermarché Dimitri serait en fait un écoulement de stocks. Le géant n’a pas touché le fond, il se remet en selle.

Lire aussi : La fin d’une ère : Le supermarché Dimitri met la clé sous la porte

Sur l’étagère des produits comme les vins et whiskys, aucun rabais. Les déodorants et gels de douche aussi. Dans les rayons de nourriture, silence de cathédrale, même pas un travailleur pour surveiller/aider les clients. Les appareils ménagers et ustensiles de cuisine sont les plus convoités.

Un écriteau sur la porte du supermarché fait savoir que ses portes ferment du 22 au 25 mars pour réarranger les produits qui ont été désordonnés par un flux de clients.

Loin de penser  à la fermeture du supermarché Dimitri, nos sources  nous révèlent qu’ils réalisent un bon chiffre d’affaires. L’on saura même qu’un site web du supermarché est en train d’être confectionné, histoire de développer la visibilité de ce supermarché.

 

Miranda Akim’

Comments

comments