La facilité du PSG en L1, une habitude ?

La facilité du PSG en L1, une habitude ?

Après 13 victoires lors des 13 premiers matchs de championnat, le Paris Saint-Germain détient maintenant un record en Europe : celui du meilleur départ possible en championnat. Invaincu et dominateur, le PSG s’amuse de ses adversaires et a déjà une différence de buts démentielle : +38 avec 45 buts marqués, 7 encaissés.

Vous l’aurez compris, les Parisiens marquent 3 buts par match de moyenne, de quoi promettre du spectacle à tous les supporters. Pour autant, les coéquipiers de Neymar et Mbappé pourraient très vite perdre de la motivation, la faute d’une concurrence trop peu présente en Ligue 1. En effet, le deuxième Lille est déjà à 13 points des Franciliens.

Si Paris a perdu le titre en 2016-2017 face à un Monaco surprenant mais terriblement séduisant, le PSG ne connaît pas vraiment de concurrence dans l’élite depuis 10 ans maintenant. Comme l’explique Bwin dans une étude sur les grandes équipes en Europe, Paris passe, chaque saison, 116 jours en tête du championnat, et plus de deux tiers de la saison dans le trio de tête. Généralement, le PSG prend du temps à lancer la machine mais devient inarrêtable. C’est d’ailleurs contre cette facilité déconcertante que Thomas Tuchel se bat.

Au cours d’un entretien pour le site officiel du Paris Saint-Germain, l’Allemand a évoqué cette large avance en Ligue 1, pas vraiment utile pour travailler. « Je ne change pas vraiment mon approche des matches parce que nous avons gagné les treize premiers. Et je ne veux pas prendre plus ou moins de risque non plus. Si un joueur est bon, qu’il mérite de jouer, il jouera. Et si un joueur doit se reposer, je le ferais souffler. (…) Je pense que dire aux joueurs que nous allons essayer de nouvelles choses car nous avons beaucoup d’avance serait envoyer un mauvais message à l’équipe ».

Concernant les autres formations habituées à squatter les hautes sphères de la Ligue 1, on retrouve logiquement Lyon, Marseille et Monaco. Si l’ASM est relégable cette saison, la faute d’une équipe totalement disloquée par les blessures, l’OL et l’OM ne sont pas loin du podium et devraient rapidement retrouver le top 3. Les deux équipes ont d’ailleurs passé moins d’1% en position de relégable. Les autres champions de France de ces 10 dernières années, Lille, Bordeaux et Montpellier, passent en moyenne 1/5 ème de leur temps dans le top 3 de la Ligue 1, entre 17.6 et 27.4% du temps. À l’inverse, il n’y a pas de formation habituée à être lanterne rouge de Ligue 1. Personne n’occupe la dernière place plus d’une semaine par saison sauf Guingamp.

Si le titre semble déjà joué en Ligue 1, de part l’emprise du PSG, les mauvais départs de l’Olympique de Marseille, de l’Olympique Lyonnais ou encore de Monaco vont forcément être importants dans la course au podium. À l’inverse, des équipes surprenantes comme Lille ou Montpellier ont su profiter des ratés des gros pour occuper les avant-postes. À défaut de regarder la lutte pour la première place, la bataille pour les places européennes risque de se transformer en guerre. Pour le plus grand bonheur des supporters.

Comments

comments