Krystal  satisfaite de son exposition à Kigali

Krystal  satisfaite de son exposition à Kigali
Krystal Bella Shabani, styliste © DR

Krystal Bella Shabani, styliste © DR

Consciente que l’entreprenariat  marche actuellement au ralenti, Krystal Bella Shabani, styliste et accessoiriste a dû penser son plan B. Elle vient de faire son exposition à Kigali. Dans l’entretien qu’elle nous a accordé, la satisfaction est manifeste. Selon cette styliste, la communauté est-africain est un  marché potentiel pour les burundais. Elle conseille aux jeunes entrepreneurs de ne pas baisser les bras. Retour sur son exposition.

 

Akeza.net : Tu as récemment exposé  tes  articles   à Kigali. Quelle est ton impression, quel est ton sentiment ?

 

Krystal : J’ai un sentiment  de satisfaction. Je suis heureuse  d’avoir  fait mon exposition à Kigali.C’était un immense plaisir de pouvoir exporter des produits purement burundais «Made in Burundi»  à Kigali.  Je me disais qu’il est temps de  travailler dans ces pays de l’Afrique de l’Est. J’ai déjà  été au Kenya, au Congo, maintenant j’ai décidé de commencer par Kigali.

 

Akeza.net :   Quel est le bilan de cette exposition ? Es-tu satisfaite ?

 

Krystal : Pour les ventes, je peux dire qu’on a réussi, on a pu vendre pas mal d’article. Je peux dire que je suis vraiment satisfaite pour le moment.

 

Akeza.net : Avez-vous réussi votre mission ? Avez-vous  atteint le pari fixé ?

 

Krystal : J’ai réussi à ma mission.  Kigali c’est un  très bon marché pour mes produits. Mais vu que je vise plus la communauté Est-africaine, je me dis que chaque pays de cette communauté  me permet d’avoir un très bon marché. Kigali aura été  vraiment une réussite pour moi.

 

Akeza.net : Kigali abrite actuellement beaucoup de burundais.  Y’a-t-il eu une forte présence de tes compatriotes ?

 

Krystal : Oui  Kigali héberge beaucoup de burundais, ils étaient là pour nous. En tous cas ils nous ont beaucoup soutenus, notamment en faisant la publicité. Ce fut un très grand plaisir pour moi.

 

Akeza.net : Qu’est ce que tu auras retenu de cette aventure ?

 

Krystal : J’étais accompagné par mes ami(e)s. J’ai rencontré pas mal de jeunes de Kigali. C’est une jeunesse dynamique, qui affiche une envie de travailler. Cela m’a beaucoup marqué.

 

Akeza.net : Partir à la conquête d’un nouveau marché, est un acte de courage et détermination. Un mot  aux autres jeunes entrepreneurs, bref à nos lecteurs.

 

Krystal : C’est vrai la situation politique que traverse le Burundi nous bloque, tous les secteurs sont presque fermé. Je les encourage à ne pas baisser les bras, quand ça ne marche pas ici  j’aimerais leur dire d’aller voir ailleurs, essayer toujours. Il faut avoir de nouvelles stratégies, tout en restant fiers d’être burundais.  On espère qu’un jour tout ira bien, afin de contribuer  au développement du pays.

 

Akeza.net : Merci pour l’entretien. Bonne continuation.

 

Krystal : Merci à vous.

Une photo montée  illustrant l'exposition.© DR

Une photo montée illustrant l’exposition.© DR

Propos recueillis par Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.