Koffi Olomide : des concerts épiques pour le grand bonheur de ses fans de Bujumbura !

Koffi Olomide : des concerts épiques pour le grand bonheur de ses fans de Bujumbura !

Koffi Olomide et Cyndi le Coeur sur scène le vendredi 30 Juin ©Akeza.net

Les fans de musique congolaise et particulièrement de la plus célèbre de ses stars, j’ai cité le chanteur Koffi Olomide, étaient aux anges le week-end dernier. En effet, celui que l’on surnomme « Le patron de la musique congolaise » séjourne à Bujumbura depuis le jeudi 29 Juin et a livré des concerts épiques pour le grand bonheur de ses fans de Bujumbura comme d’ailleurs.

Le gratin de la capitale burundaise s’était donné rendez-vous le vendredi 30 Juin pour le concert VIP de la star congolaise dans le tout nouveau Zion Beach à Kabondo. Un concert qui restera dans les annales au vue du beau spectacle donné par Koffi Olomide. Un spectacle à la mesure de la grandeur de l’artiste. De nombreux fans venus de l’autre côté de la frontière, au Congo avaient également fait le déplacement.

Accompagné de la sublime Cyndi le Cœur et de tout le Quartier Latin (danseuses y compris. Et oui ! Elles étaient là), Koffi Olomide a ébloui, épaté, bref il a fait des heureux.

C’est à minuit que l’artiste monte sur scène dans une tenue des plus extravagantes : Costard rouge à broderie dorée, chemise noir et pantalon patte-éléphant rappelant un peu les Kimono japonais. Et le show commence. Pendant plus de 2h le chanteur de rumba a parcouru son riche répertoire, de « Aspirine » au tout dernier « Nyataquance » en passant par « Ikia », les fans en ont eu pour leur argent. Faut dire qu’à 100.000 Fbu minimum la place, il fallait du grand Koffi Olomide et c’est ce qu’ils ont eu.

Un show qui a tenu toutes ses promesses. Et même si l’artiste s’est longtemps fait désirer, le public a vite oublié l’attente et a savouré jusqu’à la dernière minute, debout devant la scène, sautant et poussant des cris de joie. « Je n’arrive pas à croire que c’est Koffi Olomide que je vois devant moi. C’est incroyable » s’écrit une demoiselle qui avait du mal à contenir sa joie. Une bonne manière de fêter les 10 ans de l’intégration du Burundi dans l’EAC.

Petit moment insolite de la soirée, la petite séance d’enchère sur les CDs du dernier album de Koffi Olomide. 5 CDs vendu à plus de 2000$, il faut dire que les burundais n’ont pas l’habitude de pareil exubérance. Rappelons que l’album « Nyataquance » a été lancé officiellement ce vendredi à Bujumbura.

Le samedi 1er juillet, jour de l’indépendance burundaise, c’est à l’EFI Nyakabiga que Koffi Olomide et son orchestre avaient donné rendez-vous à la population de Bujumbura. C’est au rythme de « Ekoti te » et de « Danse ya ba Boss » que le public burundais a célébré les 55 ans du pays. Un show de folie comme sait le faire « Le Patron de la musique congolaise ». Petit bémol néanmoins, le geste plus ou moins déplacé de Koffi Olomide envers une de ses danseuses. Un geste qui défraie depuis peu la chronique.

Mais une chose est sûre, le 30 juin et le 1er  juillet 2017 sont des dates qui resteront gravées dans la mémoire des burundais.

Signalons que Koffi Olomide a encore une date à Bujumbura, le mercredi 5 Juillet, avant de s’envoler pour le Rwanda.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments