KIGINGI SUMMER COMEDY : l’édition 2020 n’aura pas lieu ! 

KIGINGI SUMMER COMEDY : l’édition 2020 n’aura pas lieu ! 

C’est en 2016 que l’humoriste burundais KIGINGI (Alfred Aubin MUGENZI à l’Etat civil) avait confirmé sa stature de comédien largement plebiscité à l’échelle nationale. Un événement l’avait aidé à consolider sa place sur la scène locale du stand up : le KIGINGI SUMMER COMEDY. Poussé par le succès de ce premier événement estival aux allures d’un festival de stand up, il en a fait un événement annuel. Hélas, Kigingi confirme l’information à notre redaction : “il n’y aura pas de Kigingi SUMMER Comedy cette année”. Au box des accusés : le COVID-19.

 

Kigingi explique : « Vous savez que le monde entier a été affecté par la pandémie Covid-19 et le Burundi n’en est pas épargné. Vu que notre événement rassemble un grand nombre de personnes, ce serait difficile de prendre des mesures de préventions adéquates».

 

Toutefois KIGINGI n’abandonne pas son public et promet d’autres événements, en ligne.  «Je prépare des émissions en ligne. Et si jamais le Coronavirus est maîtrisé, on va s’organiser pour retrouver le public dans un bel événement», indique-t-il.

 

Si la pandémie Covid 19 nous donne un peu de répit, Kigingi compte remonter sur scène au mois de décembre. Mais l’événement ne s’appellera pas Kigingi Summer Comedy puisqu’on ne sera pas en été. «On trouvera dans quel sens orienter cet événement à venir», informe-t-il.

 

De nombreux projets d’avenir!

 

Kigingi travaille sur de nombreux projets qu’il veut réaliser d’ici cinq ans. « Je me prépare à l’ouverture de ma propre radio qui va se consacrer au divertissement. J’ai un autre projet qui me tient beaucoup à cœur. Je veux mettre en place un lieu permanent de divertissement, notamment un bar que j’appellerai Buja Comedy Store », précise-t-il.

 

Kigingi conseille aux jeunes humoristes burundais de travailler assidûment tout en adoptant l’utilisation des réseaux sociaux. « La comédie actuelle ne peut plus se cantonner sur la performance sur scène uniquement. On peut faire beaucoup de choses en ligne avec des vidéos. Pas mal de gens s’en sont servis avec succès durant le confinement », tient-il à rappeler.

 

Melchisédeck BOSHIRWA

 

Comments

comments