Kidum met le Canada en ébullition !

Kidum met le Canada en ébullition !

Kidum est au Canada depuis deux semaines pour de multiples concert jusque tard au mois de novembre prochain . Hier tard dans la soirée , le chanteur nous a accordé une interview dans laquelle il parle de cette expérience et de beaucoup d’autres choses . Bien que notre interview se soit terminé abruptement, il donne l’occasion de se faire une idée sur le Kidum que les fans que les fans du Canada expérimentent en ce moment, le Kidum qui va se produire à Ottawa dans quelques heures .

Affiche d'un concert de Kidum à Montréal (www.akeza.net)

Affiche d'un concert de Kidum à Montréal (www.akeza.net)

Landry M. : Bonsoir grand frère

Kidum : Bonsoir

Landry M. : comment ça se passe au Canada ?

Kidum : Ici, tout va bien. Tu sais aujourd’hui c’est mon anniversaire. Mais les préparatifs continuent !

Landry M. : Joyeux anniversaire. Justement, votre renommée ne cesse de s’agrandir. Avec quel sentiment avez-vous accueilli  l’invitation de vous  produire au Canada ?

Kidum avec quelques récompenses issues de sa carrière musicales (www.akeza.net)

Kidum avec quelques récompenses issues de sa carrière musicales (www.akeza.net)

Kidum : J’ai accueilli l’invitation avec  grande joie. Je remercie le Seigneur. Chaque jour qui passe me fait croire que j’ai fait de la musique burundaise comme d’une culture industrielle !

Landry M. : Ainsi vous voyez votre musique comme le café burundais ! Vous vous êtes déjà produit à Toronto, est-ce que le concert s’est déroulé aussi bien comme prévu ?

Kidum : Le concert a été bien meilleur que tous ce que nous avions pu imaginer !

Landry M. : Pour quelqu’un comme toi qui a fait des centaines de scènes, qu’est ce qu’il  peut bien se passer pour qu’il soit vraiment satisfait d’une prestation ?

Kidum : Si le public a répondu massivement, que le son est clair, que la scène est correctement aménagée, en peu de mots que l’organisation est bonne et qu’enfin le public réclame du « encore » encore et encore, parce qu’il est aux anges avec vous, alors on ne peut qu’être satisfait.

 

Une affiche d'un concert de Kidum à Edmonton (www.akeza.net)

Une affiche d'un concert de Kidum à Edmonton (www.akeza.net)

Landry M. : Etes vous parti avec tout votre groupe ?

Kidum : Pour mes concerts dans les pays occidentaux, je trouve toujours des musiciens sur place puis on prend le temps de répéter ensemble pour monter le concert .Il n’ya que dans l’East Africa que j’ai les moyens de me déplacer avec tous mes musiciens. Je ne suis pas encore au niveau de me déplacer avec tous le groupe en Europe ou en Amérique.

Landry M. : Au départ il était prévu que vous ne donniez que trois concerts. Il parait qu’aujourd’hui vous en êtes à six dates. Comment expliquez-vous cela ?

Kidum : Ici, tout le monde,  Noirs et Blancs  confondus  veulent m’entendre, me voir chanter. Dieu merci.

Landry M. : Ce n’est pas chose facile de réunir du monde autour d’une musique noire africaine dans un pays comme le Canada. Vous n’avez pas eu un problème de public dans votre concert à Montréal ?

Kidum : Il y avait comme un millier de personnes. Je ne sais pas si tous étaient  burundais .Ce que je sais est que ma musique trouve dorénavant public chez les Kenyans, les Tanzaniens, les Ougandais, les Rwandais, les Burundais, les Zimbabwéens, les Nigérians, etc. Mon nom résonne jusqu’ en Afrique du Sud.

 : On entend  dire qu’il y a une grande pancarte de vous au centre ville de Lusaka en Zambie, c’est la vérité ?

Kidumu lors de son concert à Toronto (www.akeza.net)

Kidumu lors de son concert à Toronto (www.akeza.net)

Landry M.

Kidum : Moi aussi, j’en entends parler.

Landry M. : Quel avantage la musique burundaise peut elle tirer de vos  actuelles avancées ?

Kidum : J’ai déjà porté la musique burundaise  très loin. Et croyez moi, je n’en suis pas encore au point de me sentir fatigué. Je vais continuer à tracer le chemin afin de faciliter la reconnaissance pour la génération qui vient après moi.

Landry M. : Et qu’est ce que Kidum gagne dans tous ses concerts ici et là ? Se plaint-il de quoi que ce soit ?

Kidum : Coté argent, je n’ai pas à me plaindre. Je me plains par contre  de la méfiance de mon  pays envers sa propre musique. Ils devraient manifester un soutien autant théorique que pratique ! Ils veulent des miracles.  Ils veulent que les choses n’adviennent naturellement ! J’arrive à faire beaucoup de choses. Mais Tout ce que j’arrive à faire, je le fais personnellement. Je suis quelqu’un de très  courageux. Entre temps,  il ya beaucoup d’autres chanteurs dans mon pays qui manquent  terriblement de soutien.

Landry M. : On vient de signer le décret portant application du droit d’auteur, c’est quelque chose, non ?

Kidum : Il reste que cette loi soit appliquée et respectée.

Landry M. : De toute la série de concerts prévue au Canada, vous n’en avez fait qu’un  jusqu’à présent.  Que prévoyez-vous de particulier  pour les prochains concerts ?

Kidum : Je dois montrer l’étendue de mon talent et de ma technique dans ce métier auquel j’ai dédié ma vie !

Landry M. : Tu n’as jamais changé de nationalité alors que tu évolue dans un pays qui ne donne pas beaucoup de chances aux étrangers. Une explication ?

Kidum : Je sais. Toutes les nations appartiennent à Dieu. Même s’ils veulent te stopper, tant que Dieu veut que tu passes, tu va passer. C’est comme ça que ça se passe.

 Cette interview donne l’impression de ne pas etre mené jusqu’au bout . C’est le cas . Nous nous efforcerons de la compléter au plus vite .

Propos recueillis par Landry MUGISHA

Comments

comments




2 thoughts on “Kidum met le Canada en ébullition !

  1. Mzee Kibamba wa Kibamba

    Merci, mon Frère KIDUM, pour le travail bien fait.

    Je suis tout à fait d’accord avec Vous quand vous dites, je cite : « Kidum : Je sais. Toutes les nations appartiennent à Dieu. Même s’ils veulent te stopper, tant que Dieu veut que tu passes, tu va passer. C’est comme ça que ça se passe – fin de citation. Je dis seulement grand « Amen » !

    Mon Grand Kidum, permettez-moi de Vous demander un service : « Pensez à aider « suivant vos possibilités » nos jeunes talents sans moyens matériels et financiers, afin qu’ils puissent devenir aussi – quelqu’un d’important – comme Vous ». Alléluia !

    Terimbere et courage, nous sommes avec Vous !

    N.B. : Aujourd’hui, le 31 Octobre « C’est mon Anniversaire ».
    Infos sur nos activités en cours :
    A travers notre « Projet Top Vision » -d’Intérêt Public- pour l’Encadrement et la Promotion des Jeunes Talents au Burundi et d’Aide aux Enfants en difficulté, initié par l’Asbl AGAPE / Développement, nous sommes dans les préparatifs de 3 Concerts à la fin de l’Année 2011. Concert « Stars Juniors 2011 » pour les Enfants, le 25 Décembre 2011 à Noël; Concerts « 1ère Surprise 2012 », le 01 Janvier 2012 à la Bonne Année 2012 et « 2ème Surprise 2012 », le 08 Janvier 2012; pour les Jeunes talents. Nous comptons aussi, si Dieu le veut, inviter une Chanteuse du Gabon, l’Artiste Aimée Mbavu Loumoukala à Bujumbura pour notre Concert « 1ère Surprise 2012 ».
    Si vous nous envoyez votre adresse E-mail, nous pouvons vous donner certains éléments en rapports avec ces Concerts.

    N.B. : Notre fils, le Keyboardiste, Producer & Music Director « Marc Kibamba » est actuellement à Nairobi au Kenya pour une mission de service ; mais il va revenir à Bujumbura pour nos Concerts.

    Priez pour nous, pour que ce Projet réussisse et que Dieu Vous bénisse !

    Le Vieux Artiste : Lwindi Kibamba Edmond « Kibamba wa Kibamba »;

    Réalisateur et Producteur des Spectacles Gospel ;
    Secrétaire du Comité des Sages de l’Amicale des Musiciens du Burundi « AMB ».

    Tél. : (+257) 78 835 980 ; E-mail : agapedvt@yahoo.fr
    ou E-mail : gfkgospel@yahoo.fr

  2. Mzee Kibamba wa Kibamba

    Merci, mon Frère KIDUM, pour le travail bien fait.

    Je suis tout à fait d’accord avec Vous quand vous dites, je cite : « Kidum : Je sais. Toutes les nations appartiennent à Dieu. Même s’ils veulent te stopper, tant que Dieu veut que tu passes, tu va passer. C’est comme ça que ça se passe – fin de citation. Je dis seulement grand « Amen » !

    Mon Grand Kidum, permettez-moi de Vous demander un service : « Pensez à aider « suivant vos possibilités » nos jeunes talents sans moyens matériels et financiers, afin qu’ils puissent devenir aussi – quelqu’un d’important – comme Vous ». Alléluia !

    Terimbere et courage, nous sommes avec Vous !

    N.B. : Aujourd’hui, le 31 Octobre « C’est mon Anniversaire ».
    Infos sur nos activités en cours :
    A travers notre « Projet Top Vision » -d’Intérêt Public- pour l’Encadrement et la Promotion des Jeunes Talents au Burundi et d’Aide aux Enfants en difficulté, initié par l’Asbl AGAPE / Développement, nous sommes dans les préparatifs de 3 Concerts à la fin de l’Année 2011. Concert « Stars Juniors 2011″ pour les Enfants, le 25 Décembre 2011 à Noël; Concerts « 1ère Surprise 2012″, le 01 Janvier 2012 à la Bonne Année 2012 et « 2ème Surprise 2012″, le 08 Janvier 2012; pour les Jeunes talents. Nous comptons aussi, si Dieu le veut, inviter une Chanteuse du Gabon, l’Artiste Aimée Mbavu Loumoukala à Bujumbura pour notre Concert « 1ère Surprise 2012″.
    Si vous nous envoyez votre adresse E-mail, nous pouvons vous donner certains éléments en rapports avec ces Concerts.

    N.B. : Notre fils, le Keyboardiste, Producer & Music Director « Marc Kibamba » est actuellement à Nairobi au Kenya pour une mission de service ; mais il va revenir à Bujumbura pour nos Concerts.

    Priez pour nous, pour que ce Projet réussisse et que Dieu Vous bénisse !

    Le Vieux Artiste : Lwindi Kibamba Edmond « Kibamba wa Kibamba »;

    Réalisateur et Producteur des Spectacles Gospel ;
    Secrétaire du Comité des Sages de l’Amicale des Musiciens du Burundi « AMB ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.