KARYENDA, le vieux tambour qui fait parler en 2011 au Burundi! Quid?

KARYENDA, le vieux tambour qui fait parler en 2011 au Burundi! Quid?

Par Béni NKOMERWA

Quid? Karyenda était le tambour sacré des Rois du Burundi depuis 1450. Au règne du Mwami Ntare 1er Rushatsi. C’était la 1ere institution qu’il mit sur pied juste après son intronisation. Karyenda était taillé dans un bois qu’on appelle « umuvugangoma » (cordia africana). Le Mwami le considérait comme le symbole de son pouvoir, de sa royauté. Personne ne le voyait a part le Mwami.

Le Palais de Mwambutsa 4 à Muramvya @Photo Béni NKOMERWA 2011

Le Palais de Mwambutsa 4 à Muramvya @Photo Béni NKOMERWA 2011

Il était toujours enveloppé dans des nattes quand il était sorti de son Palais (le Buryenda) lors de l’intronisation d’un nouveau Roi ou lors de la fête de l’Umuganuro. Les seules deux occasions où il était sorti pendant toute l’année. Il était gardé par une vestale: Mukakaryenda. Elle était toujours une Mujiji (Clan Hutu). Elle ne se mariait pas toute sa vie. Autour de Karyenda on gardait des trophées de guerre ravis aux ennemis. Il y a eu 3 Karyenda dans l’histoire du Burundi, nous a raconté le Prince Charles BARANYANKA. Nous l’avons rejoint chez-lui à Muramvya la semaine dernière. Voici ce qu’il nous a dit sur le fameux tambour sacré du Burundi.

Béni NKOMERWA: Où se trouve Karyenda aujourd’hui Prince Charles? Au Burundi ou en Belgique? Les rumeurs disent que les Belges l’ont emporté après la décolonisation.

Charles BARANYANKA : Karyenda vit! Karyenda est ici au Burundi! En sécurité. Karyenda est protégé par quelqu’un qui descend de ses traditionnels protecteurs. Il n’est ni en Belgique ni ailleurs.

Béni : Mais on dit qu’il est au Rwanda? Est ce faux?

Tambours de Gitega

Tambours de Gitega

Charles : Ce n’est pas totalement faux. Il va falloir que je te raconte toute l’histoire pour comprendre. Il ya eu 3 Karyenda dans l’histoire du Burundi. Quand on dit que notre Karyenda est au Rwanda, cela peut ne pas être faux. Mais je ne l’affirme pas. Parce que le Karyenda qui pourrait être dans le musé de Butare serait celui que les Rwandais ont ravi au Roi Mutaga 3 au 18eme siècle lors d’une bataille que le Roi du Burundi avait perdue. C’était à Nkanda, aujourd’hui Préfecture de Gikongoro au Rwanda. Cet endroit appartenait au Burundi à l’époque. Un guerrier Rwandais du nom de Rutanda l’aurait meme troué pour voir ce qu’il contenait. Ce guerrier été originaire du Bugesera. Voila d’où vient le terme kugesera en kirundi qui renvoie vers « félonie », « traitrise »,… Ce Karyenda est peut être toujours conservé jusqu’aujourd’hui par les Rwandais . Je profite de cette occasion pour demander une énième fois aux autorités Burundaises de tout faire pour le ramener chez-nous parce que c’est notre patrimoine le plus important de toute la Royauté de l’époque.  Voila pour le 1er Karyenda. Pour le 2eme Karyenda, il a été fabriqué entre 1925 ou 1926 apres la perte du 1er. Les Barundi disaient pour se consoler de la perte du 1er Karyenda : « harush’umwami, Karyenda n’igiti« : nous avons toujours un Roi, Karyenda ce n’était qu’un bois de toute façon. Karyenda a alors regné longtemps jusqu’a l’arrivée des Allemands colonisateurs et après des Belges. Ceux ci en arrivant l’ont pris au Roi et l’ont gardé quelque part disant que c’était un fétiche et que les « nouveaux Barundi christianisés » ne devraient plus y toucher. Il est resté jeté dans un garage ou une poubelle jusqu’à l’arrivé du Résidant Belge Robert SCHMITZ qui l’a restitué au Roi de l’époque MWAMBUTSA 4. Celui ci lui a alors construit un nouveau temple à l’occasion de l’Umuganuro de 1959 à Muramvya où les Barundi passaient le vénérer (sans le voir). C’est ce Karyenda qui vit encore ici au Burundi jusqu’à’ aujourd’hui. C’est de lui que je parlais au début. Il est protégé et vit toujours.

Béni : Comment en etes vous si sur?Où est-il? Qui l’a?

Le Muganwa Charles BARANYANKA à Muramvya @ Photo Béni NKOMERWA 2011

Le Muganwa Charles BARANYANKA à Muramvya @ Photo Béni NKOMERWA 2011

Charles: Je l’ai vu moi-même lors de l’intronisation du Roi Ntare 5 en 1966. Lorsque Michombero proclame la république, le Prince Bakareka le cacha la meme nuit. Michombero circula partout à sa recherche mais en vain. Il est jusqu’aujourd’hui conservé par ceux à qui le Prince Bakareka l’avait confié.

Béni: Vous avez  parlé de 3 Karyenda. Le 3eme c’était lequel?

Charles : Le 3eme Karyenda, qui est plus vieux que le 2eme dont je viens de parler vit toujours jusqu’aujourd’hui aussi. Il est aussi entre les mains d’une famille bien connue ici au Burundi: les NGENDAHAYO. Ils sont descendants de Rukara et de Mitumba du clan des Babibe. Ce clan était chargé d’introniser les Rois, de protéger les frontières du Royaume. Ils étaient aussi des cérémoniaires importants dans l’ Umuganuro. Ce Karyenda a été fabriqué spécialement pour le Roi Mwezi Mbibe au 17eme siècle , le seul Roi déchu et gardé  vivant dans toute la succession des Rois du Burundi pour raison de reforme du code exotérique du Burundi. Parce que les autres Rois étaient empoisonnés à l’hydromel avant la prise de pouvoir de leurs successeurs. Lui il a été gracié. Pour son honneur il a été fabriqué un Karyenda pour lui. Ce Karyenda existe toujours.

Béni : Ces objets précieux devraient être remis entre les mains de l’État actuel, non seulement pour les protéger mais aussi pour servir a tous les Burundais grâce au tourisme par exemple… Pourquoi les garder dans des familles?

Charles: Si l’État garanti des mesures suffisantes pour les protéger je crois que ceux qui les gardent pourraient les remettre au peuple Burundais. Sinon, ils ne les donneront pas pour qu’ils aillent s’abîmer quelque part, ils préfèrent les conserver eux mêmes parce que ce sont des patrimoines familiaux des générations en générations.

Dossier à suivre sur Akeza.net et sur www.imagafrika.com

 

Charles BARANYANKA et Jean Marie NGENDAHAYO

Charles BARANYANKA et Jean Marie NGENDAHAYO

Le Muganwa Charles BARANYANKA est l’Auteur du livre : LE BURUNDI FACE A LA CROIX ET A LA BANIERE. Plus de détails sur ce livre, cliquez ici : http://www.burundaisdebelgique.be/spip.php?article30

Comments

comments




2 thoughts on “KARYENDA, le vieux tambour qui fait parler en 2011 au Burundi! Quid?

  1. nsengiyumva benoit

    ndashimye iki gikorwa mwakoze kuko hari vyinshi tutazi kuri kahise kacu kuko twishinga ibitagira akamaro.vyoba vyiza murondeye gusumba nabandi babone akarorero keza.Murakoze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.