Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse: Investir pour les terres cultivables

Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse: Investir pour les terres cultivables

Le rapport national de 2012 sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) montre qu’au Burundi, la surface couverte par les forêts est passé de 11,3 à 6,7 pour cent de la superficie totale du pays entre 1990 et 2010. Si ce rythme de déperdition des forêts est maintenu, le Burundi n’aura plus de forêts dans 29 ans.” Source: https://www.bi.undp.org/content/burundi/fr/home/ourwork/environmentandenergy/successstories/gestion-durable-des-sols.html

Origine et but de la Journée Mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse

Établie le 17 Juin 1994 par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) a amené les Nations Unies à déclarer la “ Journée Mondiale de Lutte contre la désertification et la sécheresse’’ par sa résolution A/RES/49/115.

Le but de cette journée qui se célèbre chaque année en date du 17 Juin vise à sensibiliser et à éduquer les individus en ce qui concerne la désertification et la sécheresse des terres, mais aussi à les inciter à poser des actions pouvant être bénéfiques dans le futur. Axé sur le changement des comportements, le thème choisi pour cette année est : Aliments. Fourrage. Fibres

Qu’est-ce que la désertification et comment se produit-elle?

Quand on parle de désertification, on ne parle pas de la transformation de la terre en désert, mais plutôt de la dégradation des Terres dans des zones arides, semi-arides et subhumides sèches par suite de divers facteurs, parmi lesquels les activités humaines et les variations climatiques, une définition donnée par les Nations Unies.

Les mauvaises pratiques et l’utilisation non-durable des ressources naturelles par les exploitants locaux entraînent la plupart du temps la désertification des terres en plus d’une mauvaise gestion des terres disponibles dans un lieu donné. De plus, le réchauffement climatique n’aide en rien la situation actuelle que traverse le monde.

Quelles sont les causes et les conséquences de la désertification des terres?

La désertification est devenu un problème mondial. La pauvreté, l’instabilité politique et socio-économique, la déforestation, le surpâturage et les pratiques d’irrigation inappropriées sont les quelques causes de la désertification et de dégradation des terres.

De lourdes conséquences de cette désertification pèsent sur la nature et les populations. Sachant que environ 2 milliards de personnes dépendent des écosystèmes des zones arides, dont 90% vivent dans les pays en développement, si les terres ne sont pas protégées et reboisées, quelques 50 millions de personnes pourraient être déplacées au cours des 10 prochaines années en raison de la désertification.

Quoi faire pour contrer la désertification et la sécheresse?

Les populations ont besoin de se mettre ensemble pour éviter que la sécheresse et la désertification continuent de détruire les terres. De ce fait, les habitudes de vie et les modes de consommation doivent changer, ce qui leur permettra d’avoir des terres cultivables. Comme l’a rappelé António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, “ C’est grâce à l’action et à la solidarité internationales que nous pourrons intensifier les efforts visant à restaurer les terres et à mettre en oeuvre des solutions fondées sur la nature, à l’appui de l’action climatique et au profit des générations futures. ”

Rappelons que plus de 90% de la population du Burundi tire ses moyens de subsistance de l’agriculture et qu’on estime que les ménages d’agriculteurs ne disposent plus en moyenne que de 0,5 ha de terres cultivables.

Lynne-Clérina KANYENYERI

Comments

comments