Jimmy Ndayizeye, cet autre coach burundais qui se démarque au Rwanda

Jimmy Ndayizeye, cet autre coach burundais qui se démarque au Rwanda

Jimmy Ndayizeye.©DR

Le championnat de football rwandais devient de plus en plus un champ où les talents burundais fleurissent. Si la presse locale et rwandaise parlent beaucoup du coach burundais Massoud Irambona, il y a bien  une autre figure burundaise dans ce championnat, et pas des moindres : Jimmy Ndayizeye.

Jimmy Ndayizeye entraine le club Espoir FC de la première division de football rwandaise depuis 2016. Loin des caméras et flashes de la presse, Jimmy Ndayizeye a su se démarquer en tant que l’un des meilleurs entraineurs de ce championnat. Les connaisseurs du football estiment qu’en dépit d’un manque de fonds pour faire des recrutements à hauteur de millions, Jimmy Ndayizeye a bien géré son effectif.

Tout juste après la prise de ses fonctions,  les dirigeants d’Espoir FC  avaient confié à Jimmy Ndayizeye la mission de mener le club parmi les 4 premières équipes du championnat, mais aussi remporter la coupe de la Paix. Il a mené son club à la 8ème position pour la saison 2016-2017, et a fini en finale de la coupe de la Paix qu’il a malheureusement perdu contre APR FC. Son club a affiché une meilleure défense mais plutôt souffert d’une attaque stérile. La moyenne de but de son club Espoir FC  est de 0.73.

 

Jimmy Ndayizeye.©DR

Un parcours riche et dynamique….

C’est en raccrochant les crampons que Jimmy Ndayizeye penche sur sa carrière de coach. Là on est en 2005. Pourtant  Jimmy Ndayizeye qui à l’époque jouait pour le club Prince Louis FC n’avait pas encore le poids de l’âge sous ses pieds.

Vers les années 2010, tout comme d’autres coaches de sa génération dont Cédric Kaze, Omar Ntakagero et d’autres,  Jimmy Ndayizeye commence à bénéficier de formations d’entraineurs.

Il fera ses débuts avec le club Prince Louis avant d’atterrir à l’Academie Tchité. Avec ce club, le coach Jimmy va encadrer ses hommes jusqu’à remporter la coupe du Président, édition 2013.

Par après il répond à l’appel  du club militaire Muzinga FC dont il tiendra les rênes  jusqu’à son départ au Rwanda en 2016.

Une belle histoire…dont tout laisse présager que les plus belles pages restent à écrire…

Armand NISABWE

Comments

comments