Jean Michel MUTIMA , le styliste international qui représente le Burundi au SIAFW

Jean Michel MUTIMA , le styliste international qui représente le Burundi au SIAFW
Jean Michel MUTIMA , styliste (www.akeza.net)

Jean Michel MUTIMA , styliste (www.akeza.net)

 Jean Michel Mutima est un jeune homme de 29 ans (pas pour longtemps, disait-il…) passionné de tout ce qui touche de près ou de loin à la communication. Il se décrit comme un homme actif, ouvert d’esprit et bavard (rires…). Mais , Jean Michel est surtout un très bon designer dont la spécialité se situe quelque part dans le mélange parfait entre un style européen et des ingrédients africains , burundais à la base. Fervent défenseur d’un style recherché qui s’attache aux produits locaux comme matière, celui qui avait habillé les mannequins au défilé de Cynthia Munwangari au Restaurant Ubuntu (un évènement immortalisé par l’objectif du célèbre photographe Teddy Mazina) vient de taper dans l’œil des organisateurs de la Strut It Africa Fashion Week (la grand’messe de la mode en Afrique de l’Est) et acquiert de fait le ticket pour l’aventure. Monsieur Jean Michel représente le Burundi dans cette compétition en tant que designer international. 

 

Akeza.net : Bonjour Monsieur jean Michel. Quand avez-vous commencé avec le Fashion design ?

 

Jean Michel : Bonjour. J’ai commencé il y a environ 8 à 9 ans maintenant.

 

Akeza.net : C’était où ? Dans quelles circonstances ?

 

Jean Michel : C’était au Burundi, Bujumbura plus précisément. Je faisais partie d’un club nommé TOP SHAKA qui encadrait des jeunes en vacances et à un certain moment, on a eu envie d’ajouter un petit plus pour agrémenter nos soirées ou plutôt changer le quotidien de nos spectacles. Comme j’avais envie de tester mes créations à l’époque, je me suis lancé et tout d’un coup c’est devenu un bon succès…

 

Akeza.net : Lorsque vous pensez à créer, quels sont vos motivations ? Vos modèles ? Votre inspiration ?

 

Jean Michel : Je suis toujours à la recherche d’une élégance mélangé à un style euro-africain si je peux m’exprimer ainsi. Il y a tellement de ressources naturelles que l’on ne pense pas à utiliser, spécialement des objets ou des tissus fabriqué en Afrique et en particulier au Burundi, pour créer cette atmosphère de bien-être et de confort. Je fais un mélange de tout ce qui peut m’emmener à une satisfaction personnelle et surtout celle de ma clientèle. Mes modèles comme vous dites sont des jeunes filles et femmes à la recherche de quelque chose de nouveau et d’habillé. Mon inspiration je dirai que c’est le mélange de tout ce qui touche l’Afrique et ses trésors qui ne sont pas très utilisés

 

Akeza.net : Quels sont les moments forts de votre carrière depuis vos débuts jusqu’à aujourd’hui ?

 

Jean Michel : je dirai le premier défilé que j’ai organisé avec le club Top Shaka, ensuite un autre avec l’ANSS lors de leur soirée de gala et le dernier effectué en 2011. J’ai eu par la suite l’occasion d’assister à des Fashion shows ici au Kenya où ils sont très avances et très professionnels.

 

Akeza.net : On a vu que tu figures sur la liste des stylistes internationaux attendus pour le Strut It Africa Fashion Week. Qu’est-ce que ça coute de devenir un styliste international ?

Jean Michel : Au fait, quand ils ont annoncé leur Fashion week en collaboration avec l’Agence Esther, la directrice de l’agence m’a juste informé de ce qui se passait et j’ai posé ma candidature. Ils m’ont par la suite demandé d’envoyer mon portfolio, ce que j’ai fait. Ils m’ont recontacté pour me dire que j’avais été sélectionné pour participer dans le Fashion Week. Je pense que l’on se base sur les collections déjà réalisé et sur la créativité de tes créations.

 

Akeza.net : As-tu déjà habillé des personnalités en vue d’une touche personnalisé dans leur accoutrement?

 

Jean Michel : A vrai dire non… la plupart des fois je fais des designs que je vends à qui est intéressé… mais je pense pouvoir le faire prochainement…

 

Akeza.net : Le Fashion design, est-ce votre profession à part entière ou juste une passion ?

 

Jean Michel : Je dirai que c’est les deux à la fois. Quand j’ai commencé, j’étais à l’école secondaire et là c’était vraiment une grande passion mais à la suite, je me suis retrouvé ne pouvant pas vivre seulement de cela surtout à Bujumbura. J’ai donc décidé de poursuivre mes études en  communication au Kenya mais je faisais de temps à autre des défilés ici et là. J’ai pu garder  le sens du design. Maintenant que j’ai fini mes études, je pense m’y remettre et voir où cela m’emmène…

 

Akeza.net : Pensez-vous que les Burundais peuvent soutenir la concurrence si non s’imposer dans la sous-région ?

 

 

Jean Michel : oui je pense bien. Tout dépend de ta vision dans la mode et de ton caractère qui transparait dans les designs que tu effectues. Ils sont avancés certes mais de mon point de vue, on peut toujours aboutir à quelque chose s’y on y met des efforts. Si tes créations ont une identité, comme tout autre chose dans la vie, personne ne peut être un obstacle. Le design c’est comme l’écriture. Quand tu as quelques choses à exprimer, à bon entendeur… en plus on a beaucoup de matières inexploitées que l’on peut utiliser pour faire connaitre notre pays en utilisant un nouvel angle…

 

Akeza.net : Y a –t-il des stylistes et mannequins burundais qui de ton point de vue sont promis à un bel avenir ?

Jean Michel : les mannequins avec lesquels j’ai eu le plaisir de travailler avaient du potentiel et la plupart sont maintenant avec l’Agence Esther. Sinon un styliste avec lequel j’ai eu une bonne expérience est Kabwa Céleste ainsi que Cynthia Munwangari. Le reste je ne les connais pas personnellement, ni professionnellement.

 

Akeza.net : Qu’espères-tu gagner avec la Fashion Week de Strut It Africa ?

 

Jean Michel : J’espère être vu, entendu et critiqué positivement ou plutôt constructivement. J’espère aussi établir mon réseau de travail avec les autres stylistes venant de partout ailleurs comme ceux du Rwanda, même ici au Kenya, etc. Mais le plus important pour moi durant le Fashion Week c’est de m’épanouir en restant productif.

 

Jean Michel MUTIMA , styliste (www.akeza.net)

Jean Michel MUTIMA , styliste (www.akeza.net)

 

Le manneauin Cynthia Munwangari porte l'une des créations du styliste Jean Michel (www.akeza.net)

Le manneauin Cynthia Munwangari porte l’une des créations du styliste Jean Michel (www.akeza.net)

 

L'une des créations du styliste Jean Michel (www.akeza.net)

L’une des créations du styliste Jean Michel (www.akeza.net)

Propos recueillis par Landry MUGISHA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.