Jean- Divin Tuyisenge : cet autre comédien burundais qui cartonne !

Jean- Divin Tuyisenge : cet autre comédien burundais qui cartonne !

Divin sur scène lors de la 2è édition de Kigingi Summer Comedy ©Akeza.net

C’est par un casting dirigé par Kigingi le 14  février 2015 que Divin TUYISENGE sortira du lot. Pour devenir le grand comédien qu’il est maintenant, il aura fallu que Michael Sengazi le prenne sous son aile. Après sa prestation mémorable lors du Kigingi Summer Comedy, Akeza.net est allé à sa rencontre.

 

Qui est Divin TUYISENGE ?

Je m’appelle Jean Divin TUYISENGE, je suis né le 22 Octobre 1990. Je suis le cadet de ma famille. Mon père est burundais, ma mère rwandaise. J’ai quitté le Burundi en 2009 pour le Rwanda pour  continuer mes études. Après le secondaire, je suis revenu au Burundi pour quelques temps puis j’ai obtenu une bourse. A la fin de mes études universitaires en énergie alternative, je suis revenu et j’ai travaillé à la REGIDESO. Je suis reparti pour le Rwanda en Octobre 2015. Voilà maintenant je suis ingénieur technique, père d’une magnifique petite fille et très récemment le mari d’une très belle femme.

 

Comment un ingénieur s’est-il retrouvé comédien ?

J’ai vu une photo de profil sur WhatsApp d’une de mes amies. Je lui ai demandé plus de détails et elle m’a dit que Kigingi faisait un casting de nouveaux comédiens. Je me suis dit pourquoi pas ? Je me suis présenté et j’ai été pris pour le show que Kigingi organisait, “Comedy love” pour la Saint Valentin. Ce fut ma première fois sur scène. J’ai fait vingt minutes je crois. Les gens ont éclatés de rire. Ce qui m’a surpris, parce que je ne m’y attendais pas.

Lire aussi : Michael Sengazi : ‘’il parait que je suis bon. Allez savoir…’’

Ensuite ?

Je suis allé faire une formation en Ouganda puis je suis retourné au Rwanda. Un soir, j’ai joué dans Arts ARENA, puis un journaliste m’a remarqué et m’a invité à son émission télévisée en tant que burundais pour faire deux ou trois blagues. C’est là que bon nombre de gens ont commencé à me connaitre. Je crois que c’est grâce à ça que Mika m’a connu et a pu me reconnaitre quand je l’ai contacté. Avec Arts ARENA, c’était plus la poésie que l’humour. Je ne me sentais vraiment pas à ma place.

Un ami qui me connaissait bien m’a conseillé de contacter Michael Sengazi pour une audition. A cette époque il était en Belgique, il m’a dit qu’on se verrait quand il sera de retour au Rwanda. Quelques jours après son arrivée, je lui ai présenté mes blagues, il m’a dit de les restructurer,les  reformuler, les dépoussiérer. C’est comme ça que j’ai commencé à jouer  avec Comedy Knights. On répète le mardi et le mercredi, on joue le jeudi et le samedi on passe à la télévision nationale du Rwanda.

Lire aussi : 5 preuves que le métier d’humoriste a beaucoup évolué au Burundi

Tu as connu un franc succès au Kigingi Summer Comedy , 2è édition…

J’ai été bien accueilli, peut être que c’est dû au fait que j’ai travaillé avec Kigingi à Kigali puis il me connaissait et m’a annoncé  bien avant le show. Du coup, les gens venus au Kigingi Summer Comedy se disaient  « Voyons voir ce que raconte le gars dont Kigingi parle à longueur de journée ». Ceux qui n’étaient pas au show de Kigingi m’ont vu le jour du show de Michael et même après pendant notre show pour la bonne cause à l’IFB. Ma participation dans ces trois derniers shows m’a beaucoup aidé. A mon retour, je n’aurais pas à me présenter encore une fois.

Divin sur scène lors de la 2è édition de Kigingi Summer Comedy ©Akeza.net

Avant votre montée sur scène lors du Kigingi Summer Comedy, on aurait dit que vous alliez affronter Goliath. Que ressentiez-vous à ce moment là?

J’avais le trac. Je me demandais s’ils allaient rire de mes blagues et tout. Mais j’ai trouvé que le burundais est une personne joviale en général. Quand j’ai lancé la première blague,  ils ont éclaté de rire, ce qui m’a mis à l’aise. Après le show, j’ai poussé un ouf de soulagement que tout se soit bien passé. J’étais super heureux.

Lire aussi : Le show de Michael SENGAZI : quelle belle façon de clôturer son weekend!

Quelles sont tes sources d’inspiration ?

Ma mère ! Peut-être que vous n’êtes pas au courant mais elle est très drôle ma mère. Je me rappelle qu’elle faisait une imitation de nos oncles et tantes à la perfection. On riait à en pleurer. Après ma mère, il y a la mélancolie.

La mère de Divin TUYISENGE lors de la 2è édition de Kigingi Summer Comedy ©Akeza.net

Quels sont tes comédiens préférés ?

J’en ai des tas selon leur style d’humour. Il y a Trevor Noah, Arnaud Tsamere, Redoine Arjaan, Arie Spears, Katt Williams, Dave chapelle, Gad Elmaleh et bien d’autres.Je t’avais prévenu, ils sont nombreux (Rires).

Lire aussi : Kigingi Summer Comedy : la plus grosse fête de l’été ?

Tes projets du futur ?

Pour l’instant je me focalise sur le show du 26 Août, Seka Live 3. Ne ratez pas ça ! Il y aura Anne Kansime et je serais là aussi, donc ce sera un grand show. (Rires)

 

Propos recueillis par Miranda Akim’

Comments

comments