J’ai eu la mauvaise partie du corp du Christ…

Eucharistie (www.akeza.net)

Eucharistie (www.akeza.net)

Un matin de noël à … dans la zone de… Martin se leva tôt. Il se préparait à aller à la paroisse la plus proche de sa localité. A la veille du réveillon il s’était procuré de nouvelles baskets new balance  avec des semelles à gomme blanche comme toute chaussure  de sport bien sûr. Martin était un adolescent mais aussi un petit don juan. Il  se définissait comme un jeune premier, toujours à la page. La vérité est qu’il était le jeune le plus élégant de ce coin là. Un enfant propre dit-on. Il suffisait d’une seule tache sur ses vêtements pour  pouvoir voir comment il jurait par les dieux de la sape de casser la gueule de celui qui l’a mise. Il se promenait avec deux  étoffes dans ses poches. Une de couleur bleue  pour essuyer ses chaussures, une  autre blanche avec de la poudre de beauté pour faire rayonner sa face à chaque fois qu’il suait.

De confession chrétienne et de religion catholique, Martin est un fervent  pratiquant. Il ne manque presque jamais une messe. Et ce mardi de noël il ne faisait pas exception. Après s’être vêtu de blanc, martin enfila ses nouvelles chaussures  et quitta le domicile familial. La terre de… était boueuse il avait  plu toute la nuit.  Son orgueil  de jeune premier, de sapeur lui donnait des ailes et se permettait parfois des s’habiller en plein soleil des vêtements lourds tels des manteaux à fourrure d’animaux.  Mais ce matin c’était un habillement léger avec ses baskets blanches. Il marcha jusqu’à  la rue principal sans macadam qui menait à la paroisse. Il fallait être un athlète pratiquant le saut à la haie pour pouvoir s’en sortir indemne. Le physique de Martin plus cette façon  particulière  de lancer ses jambes une à une pour avancer ne pouvait favoriser cet exploit.

Alors Il avançait en titubant,  toute en faisant attention à ne pas se laisser aller droit dans la boue. Le plus dure se réalisa, cet exploit même.  Les semelles de ses baskets furent coincées dans une immense boue. Il  se déchaussa  pour enlever une partie de cette boue alors qu’Il était enrhumé. La précipitation avait eu raison de lui puisqu’il avait oublié son «  essuie chaussure » il était obligé de le l’enlever à main nue.

Et Plus tard à l’église, pendant l’eucharistie  il réalisa que la partie du corps du Christ qui lui avait était donné avait une odeur de jamais senti. Il demande à son proche voisin :

-de quoi était fait ce corps du Christ?

Il répond en lui disant tout simplement que c’était le corps du Christ.

-euh je comprends alors man. J’ai eu la mauvaise partie de son corps.

Mais le voisin de Martin n’avait rien compris. Martin avait, à la place de la boue, enlevé les excréments humain en se servant de ses mains. Il est donc logique qu’il ait cru avoir reçu la mauvaise partie du corps du Christ !

Alain HORUTANGA

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.