ISANGANIRO AWARDS vu par Excellent NIM, Christian Nsavye et les auditeurs

ISANGANIRO AWARDS vu par Excellent NIM, Christian Nsavye et les auditeurs

De G à D:Excellent NIM,Christian Ns,Rally Joe et le directeur de la radio ISANGANIRO(www.akeza.net)

De G à D:Excellent NIM,Christian Ns,Rally Joe et le directeur de la radio ISANGANIRO(www.akeza.net)Photo@ Akeza.net

L’émission UBURUNDI BURARIRIMBA qui se passe tous les lundis de 8h30 à 9h30 sur radio ISANGANIRO est revenue sur la soirée de remise du trophée ISANGANIRO AWARDS,et  même sur les instants d’avant. Excellent NIM et Christian Nsavye, co-présentateurs de l’émission de ce matin ont relativement fait le tour de l’événement.

Pour commencer l’émission Excellent NIM s’est encore une fois excusé pour les quelques dysfonctionnements allant jusqu’à en donner le motif. L’animateur pointe en avant la pluie. Il poursuit avec une pointe de regret ‘’vous avez vu que les installations ne nous ont même pas permis d’entendre le son des guitares. Il y a fort à parier que la musique à laquelle vous avez eu droit n’égale même pas la moitié de la puissance de son du matériel sur place.’’

Emelance Emy à la soirée de remise du trophée I. Awards (www.akeza.net)

Emelance Emy à la soirée de remise du trophée I. Awards (www.akeza.net) Photo @ Akeza.net

Repensant au matériel sur place, Excellent retrouve la joie : Le matériel technique que nous avions appartient à la Brarudi. Ce dispositif est là pour la musique burundaise. Les opérateurs économiques commencent à comprendre qu’au Burundi la musique existe.’’

Christian Nsavye à son tour énumère ce qui lui a plu dans l’événement :

*Le public était venu nombreux, avec une forte envie de connaitre le premier.Et ils sont rentré après connaissance du gagnant.

*Un podium surélevé

*Les projecteurs

*Les jets de lumières

*Riziki est rentrée d’Ouganda spécialement pour l’événement

Pacy & Yoya fair play (www.akeza.net)

Pacy & Yoya fair play (www.akeza.net) Photo @ Akeza.net

*Fair play :Paci de Lion Story(second) félicite Yoya arrivé premier.

A Excellent NIM de compléter sur ce dernier point ‘’les choses évoluent. On se rappelle à l’époque de Pam Awards, aucun artiste ne reconnaissait la supériorité d’un confrère. Aujourd’hui, ils se donnent des accolades.’’

Pour ceux qui ne le savaient pas encore, nous avons appris que le ticket aller-retour Kenya-Bujumbura offert à Rally Joe est en réalité un sponsor de Kenya Airways.

Autre fait positif, l’émission est revenu sur chacun des sponsors et/ou partenaires de l’événement, entreprises et particuliers. C’est joli coup marketing, une façon sûre de séduire les sponsors de l’événement, d’en attirer d’autres et de miser sur une troisième édition ployant sous les sponsors.

Mkombozi à la soirée de remise de I. Awards (www.akeza.net)

Mkombozi à la soirée de remise de I. Awards (www.akeza.net) Photo @ Akeza.net

A Evrard MUCOWINTORE,l’un de ceux qui ont appelé dans l’émission de remarquer que les chansons aux messages conscientisant prennent indubitablement le devant depuis quelques temps citant notamment le fait que derrière le Wiyumva gute gagnant figure Imbabazi de Lion Story, Utunyoni des mêmes Lion Story et l’inusable Ishure de Mkombozi soit les quatre premières places.

Excellent NIM répond à la remarque en rappelant qu’après des années de conflits politico-ethniques dégradant du même coup la vie sociale, les Burundais cherchent aujourd’hui des réponses, des solutions.

Puis un auditeur de Bukirasazi ajoute :’’ces chansons touchent tout le monde. Si l’on ne peut y trouver de l’amour, ce qu’on est prompt à voir, lent à comprendre !’’

Martine appelle depuis la Hollande et félicite la radio Isanganiro pour l’initiative. Plus, elle pousse un ouf de soulagement pour Yoya. Enfin, il a gagné quelque chose ! Ces derniers jours, il a participé à toutes ces compétitions, toujours proche de la victoire sans pouvoir l’atteindre.’’

Un autre auditeur félicite Yoya, regrette un peu la perte de Lion Story. Il va jusqu’à faire le

Yoya et Rally Joe (www.akeza.net)

Yoya et Rally Joe (www.akeza.net) Photo @ Akeza.net

calcul :’’si au lieu d’avoir deux chansons dans la compétition Lion Story n’y avait qu’une seule, le groupe l’aurait sans doute emporté sur Yoya.’’

Excellent NIM le réconforte dans cette position. Tous calculs fait, si on additionne les votes de deux chansons de Lion Story, le total est de 1348.Dans ce cas, ils l’auraient emporté sur Yoya avec une différence de 346 votes.

Excellent NIM rappelle tout de même que ce n’était pas une compétition de chanteurs mais de chansons.

Pacy,christian Ns.& le directeur de la radio I.(www.akeza.net)

Pacy,christian Ns.& le directeur de la radio I.(www.akeza.net) Photo @ akeza.net

Tous les auditeurs félicitent la radio ISANGANIRO pour le projet. Ils s’accordent tous à reconnaitre à la chanson Wiyumva Gute le mérite de sa victoire. Yoya remporte donc une victoire non contestée. Puis Excellent NIM et Christian Nsavye de plaisanter :’’les hommes politiques devraient prendre exemples sur nos chanteurs lorsqu’il s’agit de gagner/perdre une élection’’.

Ainsi les artistes se sont succédés:

10.  LUGHA ZHETU by The Cousin: 90 votes

9.  YAMBOGORERA by Emelance  Emy : 102 votes

8.  Nikwo zubakwa by Riziki : 162 votes

7.  Ndabaramutsa by T Max : 188 votes

6.  Ni nde by Peace and Love : 295 votes

Rally Joe fait porter l'écharpe de gagnant à Yoya (www.akeza.net)

Rally Joe fait porter l'écharpe de gagnant à Yoya (www.akeza.net) Photo@ Akeza.net

5. Sheba by R Flo: 304 votes

4. Ishure by Mkombozi : 493 votes

3. Utunyoni by Lion Story: 667 votes

2. IMBABAZI by Lion Story: 681 votes

1.  WIYUMVA GUTE by Yoya: 1002 votes

Akeza.net dit :’’Longue et glorieuse vie à ISANGANIRO AWARDS.’’

Landry MUGISHA

 

 

 

Comments

comments




3 thoughts on “ISANGANIRO AWARDS vu par Excellent NIM, Christian Nsavye et les auditeurs

  1. murundi murundi

    la pauvre Riziki. pour moi c’est elle qui a le plus de talent mais malheureusement il n’y a que les jeunes qui votent et ils votent tous pour leur potes et non pas pour le talent des artistes. les gens s’en foutent du talent, il n’y a que la politique qui les intéressent

  2. murundi murundi

    sans oublier peace and love aussi. dommage que la politique pollue tout au bdi.

  3. Master

    Big up Isanganiro pour l’événement et courage pour tous les participants, Aujourd’hui c’est Yoya, demain c’est quelqu’un d’autre. Keep it up with a positive mind. merci pour l’info Akeza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.