Iry Tyna Da Queena représente le Burundi à la Miss Planet International 2019

Iry Tyna Da Queena représente le Burundi à la Miss Planet International 2019

Iry Tyna Da Queena ©DR

De son vrai nom Irène Laura Uwimana, la chanteuse burundaise de 28 ans hissera le drapeau burundais à la compétition Miss Planet International 2019 qui aura lieu du 10 au 23 février 2019 à Phnom Penh au Cambodge en Asie. Habituée de la scène grâce à sa mélodieuse voix, cette fois, c’est son visage angélique qui sera mis en avant.

« Depuis fort longtemps, j’aimais beaucoup les concours de beauté mais je n’avais pas eu l’occasion d’y participer. Ça a toujours été l’un de mes rêves, les compétitions de Miss me passionnent beaucoup », confie Iry Tyna. Et de poursuivre : « L’année passée j’ai participé dans un festival de femmes à Seoul en Corée du Sud et là j’ai rencontré pas mal d’organisateurs d’évènements, les miss des différents pays et d’autres personnalités. C’est à partir de là que j’ai rencontré les organisateurs de cette compétition. Ils m’en ont parlé et j’ai trouvé cela intéressant ».

La Compétition Miss Planet International est un concours qui réunit pas mal de pays du monde. L’objectif étant de chercher des femmes parfaites pour représenter la mission de préserver notre belle planète. Une belle femme qui croit vraiment et soutient toutes les causes liées aux efforts de conservation menés par les champions de la planète.

 

Quelles sont les conditions ?

Iry Tyna fait savoir qu’il y a des conditions pour pouvoir participer à cette compétition. Elle explique : « on doit avoir un âge compris entre 18 et 30 ans, être célibataire, avoir 165cm ou plus, être disponible tous les jours de l’évènement. Mais également on regarde le comportement, ce que tu fais et ce que tu peux faire pour le pays en général et les femmes en particulier. Elle indique que ses activités quotidiennes l’ont aidé à être choisi. « Par exemple j’ai une maison de production en Ouganda pour l’audio-visuel qui s’appelle « Opera Empire », on organise des concerts, des festivals, des évènements pour les femmes, etc…C’est grâce à toutes ces activités aussi que j’ai pu être choisie ».

Elle lance un appel à toutes les filles burundaises en les sensibilisant de poursuivre leur rêve, de travailler sans cesse. « Cette opportunité n’est pas pour moi seule mais c’est l’image du pays qui est représentée. Aujourd’hui c’est moi demain c’est une autre », a-t-elle indiqué.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments