‘’Intore, entre la danse et l’art de la guerre’’ : le réalisateur Aristide Muco explique

‘’Intore, entre la danse et l’art de la guerre’’ : le réalisateur Aristide Muco explique
Pochette du DVD du film ''Intore , entre la danse et l'art de la guerre'' (www.akeza.net)

Pochette du DVD du film ”Intore , entre la danse et l’art de la guerre” (www.akeza.net)

Aristide Muco est un passionné de l’image depuis tout petit. Alors qu’il est encore au secondaire, il filme les anniversaires et autres fêtes d’amis pour s’exercer au métier de l’image. Sa satisfaction première n’est pas de gagner beaucoup. Il veut surtout et avant tout de belles images. Après le secondaire, il poursuit ses études à l’Université Lumière de Bujumbura en communication option audio-visuelle. En 2005, il commence à faire des couvertures médiatiques ainsi que des reportages plus intéressantes et plus sérieuses grâce à sa jeune boite de communication. En 2010, il est sollicité par Menya Media, une agence de communication bien connu parmi les structures audiovisuelles du Burundi .Depuis, il occupe la fonction de réalisateur-cameraman-monteur. Durant les quatre dernières années, il a réalisé, filmé et monté pas mal de films. A l’aube de l’année 2013, il nous présente ‘’Intore, entre la danse et l’art de la guerre’’, son premier documentaire de création qu’il co-signe avec son compagnon de longue date Aristide Katihabwa.

 

 

Akeza.net : D’où vous est venue l’idée d’un film sur la danse ‘’Intore’’ ?

 

Muco Aristide : L’idée du film est née le jour où j’ai rencontré le vieux Madebe. C’était au cours d’un tour du Burundi qu’on effectuait avec des amis. On a rencontré les danseurs Intore de Gitaramuka(Commune) en province Karusi .Ces derniers ont présenté un numéro pour nous. Juste après, il nous a demandé de le déplacer et vous vous en doutez, c’était un plaisir pour nous. On est resté ensemble jusqu’à buhiga om il se rendait. Durant le trajet, je lui ai posé plusieurs questions à propos de cette danse mythique. Plus j’en apprenais, plus une énorme soif d’en savoir plus me tenaillait.

 

 

Cette soif nous a conduit moi et Aristide Katihabwa (celui avec qui j’ai réalisé le film) vers un voyage de 18 mois qui a abouti à ce film que vous allez voir en salles “Intore, entre la danse et l’art de la guerre!”
 

Akeza.net : Que représente le film “Intore, entre la danse et l’art de la guerre” pour vous ?

 

 

Muco Aristide : Pour nous,  le film représente une danse hors du commun, une tradition! Une danse avec des armes, comme à  la guerre. Ce n’est pas fréquent d’avoir une danse pareille…Le plus impressionnant dans tout cela est avoir une danse avec les tactiques de la guerre dans les mouvements!  Intore, c’est aussi la danse  des guerriers de NTARE RUGAMBA, le roi qui a donné les frontières actuelles au Burundi. Avant, le Burundi était encore plus petit.
 

Akeza.net : De quoi parle précisément votre film ?

 

Muco Aristide : Dans ce film, on parle de l’origine de cette danse, de ses exploits (agrandir le Burundi, victoires contre Rumariza, un terrible exclavagiste…) .On montre l’évidence des caractéristiques guerrières des danseurs Intore! Puis on lance un cri d’alarme à la fin. Cette dance/ tradition est en voie  disparition. Il faut la sauvegarder à tout prix !

 

Akeza.net : Qui essayer vous d’intéresser avec ?

 

 

Muco Aristide : Intéresser ? Je ne dirais pas intéresser. On s’adresse aux burundais en général, à  la jeunesse en particulier .On veut appeler les jeunes à s’intéresser   au modernisme sans pour autant mettre de côté  notre culture car la perte de la culture est synonyme de perte d’identité et “« La culture, c’est la mémoire du peuple, la conscience collective de la continuité historique, le mode de penser et de vivre », disait l’écrivain Milan Kundera
Akeza.net : Quel est votre objectif avec ce film ?

 

Muco Aristide : Ce qu’on attend c’est  juste apporter notre contribution à la société en immortalisant notre culture. Notre satisfaction serait que le film parvienne à contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel de notre patrie. Ce film s’inscrit dans une longue suite des films historiques que nous allons produire.

 

 

 

Akeza.net : Quels sont les points forts de votre film ?

 

 

Aristide Muco : Nous voulons voir les danses culturelles promues en général et la danse Intore en particulier ! Pour ce, nous avons tout fait pour que le film soit assez intéressant et du même coup attirant. Nous avons interviewé des spécialistes attitrés de la culture et de l’histoire burundaises comme Mme Lyduine NYAMUSHIRWA sans laquelle il est difficile de parler de la culture burundaise , du célèbre Professeur Emile Mworoha…on s’est rendu à Bwambarangwe , Kinyangurube pour recueillir l’histoire à la source , là où cette danse a commencé. Nous avons surtout interviewé de vieux danseurs. Nous avons pu utiliser des très vieilles archives, des photos et des vidéos datant de 1908 par exemple…
Akeza.net : Un mot sur l’autre Aristide ?

 

 

Aristide Muco : Aristide Katihabwa c’est le genre de personne avec qui tout le monde aimerait travailler !
Courageux, persévérant …Tous les deux on partage trois choses : nos prénoms (Aristide Muco, Aristide Katihabwa) , notre passion pour le cinéma ainsi que notre attachement à la culture burundaise.
Akeza.net : Que dirais-tu aux festivaliers qui attendent de voir ton film dès la semaine prochaine au FESTICAB ?

 

 

Aristide Muco : J’invite les festivaliers à se mobiliser pour voir ce film. Peut-être que le message qu’on leur apporte en fera à leur tour des acteurs et ambassadeurs de la culture chacun dans sa localité.

 

 

Akeza.net : Merci beaucoup Monsieur Muco

 

 

Aristide Muco : Merci beaucoup à Akeza.net

 

Le film ”Intore , entre la danse et l’art de la guerre” est nominé au FESTICAB 2013 , dans la compétition nationale , documentaires.

 

Aristide Muco et Aristide Katihabwa font souvent la paire , à l'oeuvre (www.akeza.net)

Aristide Muco et Aristide Katihabwa font souvent la paire , à l’oeuvre (www.akeza.net)

 

Aristide Katihabwa , co-realisateur du film ''Intore , entre la danse et l'art de la guerre'' (www.akeza.net)

Aristide Katihabwa , co-realisateur du film ”Intore , entre la danse et l’art de la guerre” (www.akeza.net)

 

Aristide Muco , co-réalisateur du film ''Intore , entre la danse et l'art de la guerre'' (www.akeza.net)

Aristide Muco , co-réalisateur du film ”Intore , entre la danse et l’art de la guerre” (www.akeza.net)

 

Aristide Muco , co-réalisateur du film ''Intore , entre la danse et l'art de la guerre'' (www.akeza.net)

Aristide Muco , co-réalisateur du film ”Intore , entre la danse et l’art de la guerre” (www.akeza.net)

 

Propos recueillis par Landry MUGISHA

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.