Indoto concert : Pari réussi pour Sat-B

Indoto concert : Pari réussi pour Sat-B

Sat-B et son public en parfaite communion ©Akeza.net

Sat-B, star de la chanson burundaise, a fait son retour sur la scène dans un grand concert public ce dimanche 7 janvier à Lacosta Beach. L’artiste qui voulait faire un grand retour dans un concert d’envergure qui fédèrerait un grand public autour de lui, aura réussi son pari puisque le public a répondu présent pour le « Indoto Concert » (nom donné à l’évènement). Un pas vers la réalisation de ce grand rêve que nourrit Sat-B.

 

Une longue attente

La soirée s’annonçait inoubliable pour Sat-B. Ils étaient nombreux à avoir pris la direction de Lacosta Beach ce dimanche après-midi. Jeunes, adultes, enfants, tous étaient là pour assister au grand retour de leur star sur scène. L’attente fut longue, mais elle en valait la peine. Le concert qui devait commencer à 14h, commencera finalement autour de 18h. Ami pro, animateur culturel à la radio Buja FM qui était le MC (Maitre de Cérémonie) de la soirée invitera sur scène la chanteuse Clémentine, qui a offert une belle prestation. Elle sera suivie par les chanteur Madiba tha classic, Magic Kingorongoro et du groupe Swagg Team. Le groupe Swagg team qui amené sa dose de folie à la fête qui peu à peu commençait à monter en chaleur.

Le public en furie et qui après le passage de Swagg Team n’en pouvait plus de l’attente scandait à l’unissons le nom de Sat-B. il est 20h14 et les lumières s’éteignent, Sat-B fait sa première apparition sur la scène de Lacosta Beach, c’est l’euphorie ! le public entre dans une espèce de transe, heureux de voir enfin celui qu’ils attendaient depuis 15h pour certains. L’artiste, pour le plaisir de ses fans va se lancer dans une improvisation de rap sous l’instrumentale de la célèbre chanson « California Love ». Un avant-goût, puisque Sat-B va vite laisser la place à la chanteuse burundaise, basé au Rwanda, Miss Erica. La chanteuse sûre d’elle et bien dans ses bottes donnera un bel aperçu de sa musique et de sa maitrise de la scène.  Elle que le public burundais ne connait qu’à travers sa musique, aura réussi à dompter la foule et faire une belle prestation.

 

L’entrée incroyable de Kebby Boy

Partageant l’affiche avec Sat-b sur ce concert, Kebby Boy était la 2ème star de ce concert. L’artiste qui avait pratiquement disparu des scènes a fait une entrée digne d’un film. Porté sur les 2 épaules de ses danseurs vêtus de noir à la manière des « ninjas », précédé par des danseurs portant des lampes sous une musique de film hollywoodien. Une entrée spectaculaire qui a laissé le public sans voix. Il faut croire que Kebby Boy a voulu faire un retour remarquable et inoubliable. S’en suivra une prestation ponctuée de danse bien chorégraphiée. L’artiste avait bien appris ces leçons.

Kebby Boy Lors de son entrée sur scène ©Akeza.net

Sat-B en communion avec son public

Après cette entrée spectaculaire de Kebby boy et la prestation qui a suivi, vient le tour d’enfin  le tour de celui qui se fait appeler « The King Satlight ». Comme pour Kebby Boy, Sat-B fait son apparition sur scène porté par ces danseurs tous de blanc vêtu sur la musique du morceau « Will you be there » de Michael Jackson sous une grande acclamation.

Sur scène, Sat-B reprend les paroles de la vidéo « Ndafise Indoto » avant de lancer le show proprement dit avec la chanson « Mugacerere », un de ses plus grand succès. Une ambiance de folie s’installe. Le public, en communion avec sa star, répétera mot pour mot toutes les paroles de cette chanson. Ça y est, le show était lancé ! Le moment tant entendu était enfin arrivé. Sat-B vivait enfin son moment de gloire. Son rêve de voir le public répondre massivement à son appel se réalisait. Ceux-là qu’il ne cesse d’appeler ses « Boss » venaient de faire de lui un homme heureux. Un bonheur que l’on pouvait lire sur son visage.

Tout au long des 60 minutes de show qu’a offert l’artiste, l’ambiance était à son comble. Sat-B a enchainé ses morceaux les plus célèbres. Inkuru y’ukuri, Satura Amabaffle, Kanda Bouton, Afise Amanyama, Too much, Ivyo Bintu et j’en passe. Tous des morceaux connus, qui au fil du temps ont forgé le succès et la notoriété du chanteur. On aurait pu penser que ce concert n’était pas celui de Sat-B mais celui de son public, tellement celui-ci a chanté avec lui toutes les chansons, les unes après les autres.

Fait à ne pas oublier, la présence d’une autre grande star de la scène musicale à l’instar de Big Fizzo, un peu en retrait, était venu assister au concert du grand retour de Sat-B. On notera que ce dernier s’est laissé emporter par la dance lors de la chanson « Nshimirimana ». Un moment unique et surtout un beau geste de soutien qu’il faut prendre en considération.

Sat-B prenant la pose avec son public à la fin de son concert ©Akeza.net

Le clou du spectacle, c’est lorsque Sat-B interprète son dernier single en date : « Feel love ». C’est le summum de l’extase dans le public. La scène est épique : Sat-B torse nu le vêtement dans la main et sautant de toute ses forces, accompagné de ses danseurs, de son DJ et bien évidemment du public. Un public survolté qui – à l’instar de leur star – balançait leurs vêtements en l’air. Une image qui restera gravée dans les mémoires tellement l’instant est saisissant. Le morceau qui rencontre un réel succès depuis sa sortie en décembre dernier venait clôturer en chaleur et clameur ce grand show. Le premier d’un artiste burundais en 2018.

Sat-B l’avait souhaité, il en avait rêvé et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a vécu son rêve en cette nuit du 7 janvier à Lacosta Beach. Il voulait prouver qu’il était capable de fédérer un grand public autour de lui, il aura réussi son retour en 2018 de la plus belle des mannières. Et pourra se targuer de citer la célèbre phrase de Jules César : « Veni, vidi, vici » (Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu, Ndlr).

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments