Ils ont dit….

Intamba mu rugamba.© DR

Intamba mu rugamba.© DR

Sur la  crise que  traverse l’équipe nationale du Burundi,  plusieurs personnalités du sport  se sont exprimées. Retour sur leurs avis dans cet article.

 

«  Il faut vraiment que les Burundais changent. Comment est ce que les gens peuvent être contre quelqu’un qui n’a pas encore eu l’occasion de prouver son savoir faire ? Il y a des gens qui ont été contre le sélectionneur,  tout juste avant sa prise de fonction. Je me dis bien que le minimum est de lui donner la chance de vous prouver qu’il est bon ou pas, avant de s’enflammer, de s’opposer à lui.»

Constantin Mutima, Manager de l’équipe nationale en Europe.

 

« C’est vraiment triste. Comment est-ce qu’on peut confier une équipe nationale  à une personne sans expérience.  Personnellement j’ai fait mes enquêtes en tant que journaliste, ce sélectionneur n’est pas compétent. Des sources sous couvert d’anonymat  n’en reviennent pas. Ils se demandent comment il a décroché ce boulot. Et puis, il ne faut pas se voiler la face, comment est-ce que il a été engagé ? Pourquoi il n’y a pas eu de communiqué de dépôt de candidature ? Il y a  toute une zone d’ombre. Comprenez moi bien, je ne suis pas contre quiconque, je plaide pour l’équipe nationale, c’est le moins que je puisse faire en tant que burundais.»

Styves Derrick Ndizeye, journaliste sportif.

 

«Je suis de près cette crise que connait l’équipe nationale. Les gens devraient dialoguer pour trouver une issue favorable à tous. C’est normal, dans une équipe on peut avoir des gens qui ont un tempérament  différent.   L’essentiel est de fixer les limites, en dialoguant. Il faut agir pour l’intérêt  de ce sport. La Fédération devrait s’impliquer et prendre les mesures qu’il faut.»

TharcisseHarerimana, journaliste sportif et chargé de Programmes au sein du CNO.

 

Propos recueillis par Armand NISABWE

 

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.