Huguette Nkurunziza,romancière : «il y a toujours une solution, le plus dur est de la trouver»

Huguette Nkurunziza,romancière : «il y a toujours une solution, le plus dur est de la trouver»

Huguette Nkurunziza + Livre de dos /Le Choix

Etudiante et romancière, Huguette NKURUNZIZA sort son deuxième roman aussi bon que le premier « Amour, confiance et déception », publié en 2010. A travers son livre « Le choix », elle nous fait découvrir sa passion pour l’écriture.

 

Akeza.net : Quand as-tu commencé ce livre?

 

Huguette : J’ai commencé à l’écrire au début de l’année 2012. Je mène aussi une vie d’étudiante, ce qui cause un ralentissement dans la production de mes livres. « Le choix » est sorti à la fin 2012.

 

 Akeza.net : Quels objectifs t’étais-tu fixé lors de la confection de ce livre ?

 

Huguette : Vous savez, la première chose que vous espérez quand vous écrivez un bouquin est qu’il soit lu par le plus grand nombre de lecteurs possible. « Le choix » a été confectionné en vue de modifier la conscience des personnes sur les relations hommes-femmes. Ces dernières ne sont pas uniquement construites sur les rapports sexuels.

Par contre ,  en amour tout comme en amitié, le plus important c’est la confiance, l’écoute et la compréhension. Via mon livre, j’ai voulu donner conseil à mes lecteurs éventuels : Soyez patients et faites le bon choix. Bien que l’attente est le moment le plus stressant et énervant, la patience en vaut la peine.

 

Akeza.net : Tu prévois donc de te lancer dans une carrière d’écrivain ?

 

Huguette : Je travaille dur pour ça en effet. Mais la lecture au Burundi par les burundais est à envier. On chante souvent le même refrain « vivre de sa passion au Burundi n’est pas envisageable ». Moi, je me dis qu’il y a toujours une solution, le plus dur est de la trouver.

 

Akeza.net : Quels difficultés as-tu rencontrées ?

 

Huguette : Tout travail présente des obstacles. Le mien m’a donné du fil à retordre. En premier lieu, j’évoquerai le manque d’assistance financière. Ensuite, le fait que je devais me présenter régulièrement à l’université rendait la tâche plus délicate.

 

Akeza.net : Comment pourrait-on se procurer ton livre?

 

Huguette : Pour le moment, vous pouvez le trouver à « Lire Africa », Gallerie Alexander à 18,95€. Je prévois d’augmenter les maisons de vente pour  faciliter les éventuels acheteurs.

 

Propos recueillis par Miranda AKIM’

Comments

comments




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.