Huguette Izobimpa va représenter le Burundi à la Coupe d’Afrique de Slam-Poésie

Huguette Izobimpa va représenter le Burundi à la Coupe d’Afrique de Slam-Poésie

Huguette IZOBIMPA prenant la pause avec la Miss Burundi 2017 ©Akeza.net

Le Burundi a connu sa première édition du championnat de Slam Poésie. Un championnat organisé par le collectif «Jewe Slam» et au cours duquel de nombreux élèves et étudiants, tous passionnés de Slam et de Poésie, se sont affronté pour le titre de meilleur slameur et une place à la Coupe d’Afrique de Slam-Poésie qui devrait se tenir à Ndjamena, au Tchad, en novembre prochain.

 

C’est au bout d’une compétition rude que la jeune slameuse et poète Huguette IZOBIMPA à triomphé de ses concurrents. Il faut dire que la compétition n’était pas facile pour cette étudiante de l’Université du lac Tanganyika qui avait en face des adversaires tous autant forts les uns que les autres. Face à ces derniers, Huguette a su convaincre le jury mais également le public qui scandait son nom avant même que le président ne la proclame vainqueur. Elle aura réussi à convaincre par la qualité de ses textes, sa prestance et sa présence scénique avec des texte profonds, sincères et emplis de foi.

Une foi chrétienne qu’elle ne manquera pas d’exprimer lors de son mot de remerciement, «Merci Seigneur Jésus-Christ», a-t-elle dit.

Photo de famille après le compétition ©Akeza.net

Avec cette victoire, Huguette IZOBIMPA va avoir l’occasion de se frotter aux slameurs et slameuses du continent lors de la Coupe d’Afrique de Slam Poésie(CASP) qui aura lieu en novembre prochain à Ndjamena, au Tchad. Une compétition lors de laquelle elle défendra les couleurs du Burundi. Un honneur qu’elle prend avec beaucoup de sérieux. «je suis vraiment honorée et je ferai de mon mieux pour vous rendre fiers» a-t-elle dit.

En plus d’une place à la CASP, Huguette IZOBIMPA s’est vu offrir des récompenses pour sa première place. Elle a eu droit, entre autres, à un abonnement à la médiathèque de l’IFB, à un accompagnement artistique de la part du collectif «Jewe Slam», à un enregistrement audio offert par le label Master Muzik et bien d’autres prix. Notons la présence d’Annie-Bernice NIKUZE, Miss Burundi 2017 qui a offert un cadeau à la gagnante.

Il faudra retenir que cette première édition du Championnat Burundais de Slam-Poésie a montré un excellent niveau. Vivement l’année prochaine pour une nouvelle édition et la découverte de nouveaux talents.

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments