Harbor for orphanage : Un orphelinat où l’on ne croise pas les bras

Harbor for orphanage : Un orphelinat où l’on ne croise pas les bras

Anitha Iradukunda dans un stand

A côté des études comme  principale activité, les orphelins regroupés  au sein de’’Harbor for Life Orphanage’’ de Gihanga zone Buringa, font d’autres activités génératrices de revenu après l’école. Anitha Iradukunda est l’une des 22 orphelins encadrés par ce centre. Elle nous parle de leurs activités.

Harbor  for Life orphanage est un orphelinat  qui encadre autour de 22 enfants tous orphelins, il est appuyé par les Canadiens. Parmi ces 22 orphelins, il y en a qui étudient dans les écoles secondaires publiques ou privées, d’autres dans des universités. C’est l’orphelinat qui se charge de tout le nécessaire que ce soit le matériel scolaire et le loyer pour ceux qui étudient dans des universités privées. A côté de cela, l’orphelinat leur apprend  à créer des activités génératrices de revenu.

Anitha Iradukunda est une orpheline encadrée à ce centre, elle est élève au Lycée Rutovu. Nous l’avons rencontrée au terrain tempête dans une foire d’exposition où elle exposait du miel produit par Harbor for life orphanage. Elle nous a dit que l’orphelinat leur cherche des experts dans des domaines variés pour leur apprendre certains métiers qui vont les aider dans la vie courante. « Vous voyez ces bouteilles de miel que je suis en train de vendre ici, c’est produit par nous-mêmes. Il y a un expert venu du kenya juste pour nous former sur comment faire des ruches d’abeilles mais aussi pour nous apprendre à produire du miel. Aujourd’hui nous sommes à mesure de le faire par nous –même», se réjouit-elle.

Iradukunda nous rassure de la qualité de leur miel : «Notre miel est naturel, car on ajoute pas d’autres éléments».

Honor for Life Orphanage se trouve à Gihanga,zone Buringa,12ème avenue

 Alexandre NDAYISHIMIYE

Comments

comments