Guy Orly IRADUKUNDA : cette fierté burundaise dans le monde du tennis aux USA

Guy Orly IRADUKUNDA : cette fierté burundaise dans le monde du tennis aux USA

De la terre rouge de la province Gitega aux terrains de tournois des Etats Unis d’Amérique, Guy Orly IRADUKUNDA en a fait du chemin. A 5 ans, il a sa première raquette de tennis et accompagne son père qui était membre d’un club de tennis. Depuis lors, sa progression a suivi une ligne vertigineuse le menant des meilleurs tournois en Afrique à une bourse universitaire aux USA où il joue actuellement. Guy Orly IRADUKUNDA  est tout simplement devenu l’un des meilleurs joueurs de tennis burundais au niveau international.

Lire aussi :A la rencontre de Laura Syori, cette joueuse burundaise de tennis aux USA

A 5 ans, Guy foule déjà les gradins des terrains de tennis à Gitega, la deuxième ville du Burundi. Toutefois, sa carrière commence véritablement quand il décroche une bourse dans un centre de tennis de la Fédération Internationale de Tennis en Afrique du Sud. Il raconte : «J’ai commencé  à jouer au tennis très jeune.  A 14 ans, j’ai eu une bourse en Afrique du Sud où j’ai développé mon jeu de tennis et j’ai joué des tournois mondiaux qui m’ont permis d’être classé parmi les meilleurs mondialement. Mais j’ai aussi continué mes études en ligne. Lors de ma dernière année de junior, des entraineurs de tennis des universités aux USA m’ont recruté pour jouer pour leur université et avoir une bourse d’études. J’étais intéressé pour faire mes études universitaires là-bas alors j’y suis allé » nous a raconté Guy Orly.

“[…] Je suis parmi les meilleurs joueurs du monde, comme le top 50 ou le top 100.”

Guy Orly a gagné 2 tournois nationaux au Burundi et 4 tournois internationaux de fédérations de tennis. Classé numéro 1 en Afrique de l’Est catégorie « 14 ans et moins » et « 16 ans et moins », le jeune tennisman se classe aussi parmi les meilleurs joueurs du monde. « Je dirais que je suis parmi les meilleurs joueurs du monde, comme le top 50 ou le top 100. J’adorerais aller aussi loin que possible. J’adore ce sport. Il est difficile de déterminer jusqu’où je peux aller, si je peux y arriver ou non » affirme-t-il.

 

Guy Orly à travers les yeux de sa famille et amis d’enfance

En 1994, le père de Guy entre au club de tennis et cotise par semestre pour toute la famille qui, du coup devient membre. «  Mes deux premiers enfants jouaient parfaitement au tennis, alors Guy Orly suivait ses grands frères. Petit à petit, ils l’ont initié”, se souvient Gaspard NYAGATWA, le père de Guy.

A l’âge de 10 ans, il verra sa première sortie à l’extérieur du pays pour jouer, direction le Kenya. Il fut classé second meilleur joueur parmi des participants venant  de 9 pays. Il voyagea dans plus de 10 pays africains et dans certains pays européens. «  Il  a joué avec excellence  et a obtenu des coupes et des médailles. Ma maison est pleine de coupes et de médailles », nous raconte encore son père.

« Guy est quelqu’un d’ambitieux, très courageux et franchement humble»

Etant lui-même un grand fan du tennis, son père l’a initié à ce sport qui plus tard est devenu une passion et une carrière. « Personnellement, je dirais que sa fulgurance et ses performances viennent de sa volonté d’aimer le tennis et son courage d’aimer travailler. Nous, ses parents, nous n’avons fait que le travail d’éduquer comme les autres parents, mais nous considérons que seul Dieu est responsable du talent et du succès pour le cas de notre enfant. La fédération de tennis a beaucoup aidé. C’est aussi grâce au Ministère de la Jeunesse et Sports à travers le Comité Exécutif National Olympique, notamment Jean Jacques NYENIMIGABO, Lydia NSEKERA et bien d’autres. Guy est un enfant qui a beaucoup de chances et qui est vraiment sage ».

Varlene,  la grande sœur de guy Orly, elle aussi joueuse de tennis, le décrit comme une personne gentille, très agréable « Guy est très gentil, très souriant et très agréable. Quand il est très agressif, il contrôle tous le terrain. Le 1er set, il se concentre sur son adversaire, il observe comment il joue et là il fonce ».

Laura Syori, amie d’enfance, joueuse de tennis et boursière aux USA voit en Guy un homme ambitieux et courageux « Guy est quelqu’un d’ambitieux, très courageux et franchement humble».

« De toutes les choses qu’il a pu réaliser, la chose qui fait que je l’apprécie encore plus est le fait qu’il a su garder les pieds sur terre. Malgré tout son succès, toute sa notoriété, il est resté une personne facilement accessible qui ne dit jamais non pour échanger quelques balles quand il est en vacances. Quand je vois ses succès je suis fier de me dire qu’une telle personne me représente. Pour tout ça je lui souhaite le meilleur pour la suite, je serais toujours fan », confie Placide, un ami d’enfance de Guy.

“Etre un étudiant et athlète est une expérience incroyable “

En dépit de la volonté, du courage ou de la passion, le tennis reste un sport très dispendieux. Fraichement diplômé en sciences sociales, Guy déplore le manque de moyens pour produire un tennis de haut niveau « C’est très difficile de devenir un joueur de tennis professionnel parce que c’est cher. Et pour pouvoir vivre du tennis, il faut vraiment être parmi les meilleurs joueurs du monde. Mais que cela ne décourage pas les athlètes burundais. Mon conseil serait de travailler dur quel que soit le sport. Etre un étudiant et athlète est une expérience incroyable ».

 

Miranda AKIM’

Comments

comments