Gustave MIZERO alias Komanda : le nain comédien dont la chaîne YouTube affole les compteurs !

Gustave MIZERO alias Komanda : le nain comédien dont la chaîne YouTube affole les compteurs !

De son vrai nom Gustave MIZERO, Komanda est le nain comédien du Burundi. Il est acteur à la chaîne de YouTube Ihuriro TV qui a récemment gagné un « Silver Award» de la part de YouTube. Contrairement à certains nains burundais qui se sous-estiment, Komanda dit n’avoir aucun souci à propos de sa petite taille. Il se qualifie comme l’une des « rares créatures » au monde et s’en réjouit manifestement. Pour ce faire, il a voulu sortir de la boîte noire pour montrer ce dont il est capable en exploitant à fond son talent de faire rire. Voici notre interview intégrale avec lui.

 

Akezanet : Qui est Komanda ?

Komanda : Je m’appelle Gustave MIZERO connu sous le sobriquet de Komanda. Je suis né le 29 mars 1991 à Gasenyi (Bujumbura-Mairie). Je suis le septième enfant dans une fratrie de huit enfants dont cinq filles et trois garçons. Je n’ai pas fait de grandes études, mais j’ai étudié l’électronique à CFP (Centre de Formation Professionnelle) de Kanyosha. Je suis pour le moment acteur /comédien à la chaîne YouTube Ihuriro TV.

 

Akezanet : Pourquoi ce nom de Komanda ?

Komanda : Comme je suis né nain, ma mère Yvonne BAZONKIZA m’a dit que c’est mon grand-père Samuel SARARA qui m’a appelé Komanda tout en s’étonnant de ma taille. Elle m’a dit qu’il s’est exclamé : « Et voilà que dans la famille SARARA est né un commandant ». Dès ce jour, on m’appelle Komanda même s’il y a ceux qui m’appellent Gikuri, ce qui m’énervait avant de me rendre compte que ma petite taille fait de moi l’une des « rares personnes» de ce monde.

 

Akezanet : Es-tu fier de ta taille ?

Komanda : Evidemment, oui. Ma petite taille me va très bien aujourd’hui. Cependant, auparavant j’aimais me fâcher quand on m’appelait « Gikuri ». Je croyais qu’on m’invectivait ou qu’on m’honnissait. A l’école primaire, j’étais toujours en échauffourées avec mes camarades qui chantaient pouilles contre moi. Je leur lançais des pierres sans pitié. Par contre, en famille et dans notre voisinage, personne n’osait m’appeler « Gikuri », plutôt on m’aimait beaucoup.

 

Akezanet : Qu’est-ce qui t’a poussé vers l’« art de faire rire » ?

Komanda : Tout d’abord, j’aime le divertissement. J’ai donc été danseur et j’ai animé des karaokés en reprenant des chansons le plus souvent de Kidumu et Big Fizzo dont j’essayais de singer les voix. Ce qui m’a ensuite poussé vers l’art de faire rire, c’est que ma taille va de parfaitement avec la comédie. Aussi, j’ai constaté que j’avais ce talent depuis longtemps. La preuve est que j’ai été dans des clips-vidéos des chansons de différents chanteurs burundais (le plus récent est la chanson « 50-100 Amabuno » de Sat B, Best Life Music, Belle 9ice, Clementine Kavy & Bain Turo). J’ai aussi travaillé beaucoup avec des comédiens notamment le très jeune comédien feu « Kacaman ». Mon talent s’est bien manifesté en 2018 quand je suis apparu sur scène dans le Kigingi Summer Comedy à Ngozi où j’ai rencontré le jeune comédien Ismaël Gasore. Il m’a alors proposé de faire un groupe et j’ai fondé Komanda Team qui s’est après constitué en Ihuriro TV. Tous les acteurs de Komanda Team sont donc devenus ceux d’Ihuriro TV.

 

Akezanet : Quels sont tes rêves ?

Komanda : A dire vrai, mes rêves sont multiples. Mais mon plus grand rêve de tous les temps est d’être un jour un comédien célèbre au monde. J’y travaille à fond. Au-delà de tout cela, j’ai aussi l’ambition d’amasser une fortune pécuniaire colossale pour venir en aide aux démunis à savoir les orphelins et les enfants de la rue. Je suis toujours touché par leurs vies insalubres.

 

Akezanet : As-tu déjà pensé à réunir les nains du Burundi en association?

Komanda : Je tiens à vous dire que j’ai tenté de fonder cette association mais en vain. J’ai contacté en privé 6 nains que je connaissais notamment Zachée (qui travaille à la REGIDESO), Papy (qui est dans le clip-vidéo de la chanson Nkorako d’Ashley Diva), Brice (pasteur), Denis (qui travaille à la poste), Jolie et Gelou, mais ils ont refusé. Et je demanderais à l’Etat ou toute personne physique ou morale qui en est capable de penser à nous regrouper.

 

Akezanet : Que dirais-tu à ceux qui dédaignent les nains ?

Komanda : Même si nous sommes nains, il ne faut pas qu’on nous subjugue ou qu’on nous relègue au second plan. Nous sommes capables d’accomplir différentes activités comme les autres. Si je fais de la comédie et que je fais rire pas mal de gens, c’est que j’en suis capable malgré ma petite taille. J’ai vu que dans d’autres pays on organise des compétitions et tournois de différents jeux et arts entre les nains, pourquoi chez nous on n’y pense pas ? Par exemple, moi, je m’essaie avec le basketball mais, faute de ma petite taille, je me heurte à la hauteur des panneaux pour lancer le ballon et parvenir à viser le panier afin de marquer les points. S’il y avait un terrain de basketball compatible avec ma taille, je serais un bon pivot.

 

Komanda nous confie qu’il aimerait bientôt fonder sa famille. Il est convaincu qu’il engendra des enfants qui ne sont pas tous nains. Mais le problème qu’il a, c’est la difficulté de trouver une fiancée et le manque de moyens suffisants pour bien entretenir sa famille.

 

Melchisédeck BOSHIRWA.

Comments

comments