Gilbert Kanyenkore : « Je n’ai jamais quitté Vital’o FC, et Vital’o ne m’a jamais quitté apparemment »

Gilbert Kanyenkore : « Je n’ai jamais quitté Vital’o FC, et Vital’o ne m’a jamais quitté apparemment »

Gilbert Kanyenkore alias Yaoundé avec la presse.©Akeza.net

Au terme du premier match de  Vital’o FC qui marquait son retour, nous nous sommes entretenus avec Gilbert Kanyenkore dit Yaoundé. Très ému par son retour après son éjection d’il y a 2 ans, il nous a livré son impression par rapport à son effectif qu’il aura à gérer, son sentiment de retrouver son club de toujours, et l’objectif de la saison qui est à sa phase retour.

Lire aussi: Le coach Yaoundé marque parfaitement son retour

Akeza.net : Premier match, première victoire, quel est ton sentiment ?

Yaoundé : J’ai un sentiment de satisfaction, car nous venons de remporter notre match. C‘est une belle façon de marquer un bon retour dans ce club.

Akeza.net : Que ramène Yaoundé dans Vital’o ?

Yaoundé : Beaucoup de choses. Regardez autour de vous-même. Je ramène la joie, la foi dans l’équipe. En tous cas, il y a un retour des supporters, beaucoup plus que ça ne l’était déjà. Je ramène l’espoir et la joie.

Akeza.net : Vital’o FC vient à la 4ème position. Que fera Yaoundé ?

Yaoundé : Je ferais beaucoup de choses. J’ai vu l’accueil des joueurs. On croirait qu’on avait toujours été ensemble alors qu’ils venaient de me voir à peine. En une semaine seulement, ils ont une grande confiance en moi. Donc les 10 matches qui restent, j’espère qu’on va les gagner. Si on remporte ces matches, on peut avoir une place respectable vu qu’on avait mal commencé.

Akeza.net : Vous voir aujourd’hui de retour après presque 3 ans. Peut-on dire que le climat n’est plus malsain ?

Yaoundé : Le climat est très sain. Chez les dirigeants ça va très bien, le staff et les supporters il y a un bon climat

Akeza.net : Maintenant les supporters sont de retour, ils assistent même aux séances d’entrainement. Que promettez-vous ?

Yaoundé : Je n’ai rien à promettre par parole dans cette équipe. Ils ont tellement confiance en moi que je dois donner tout pour satisfaire tout ce monde.

Lire aussi: Gilbert « Yaoundé » Kanyenkore de retour avec Vital’o. Qui l’aurait cru ?

Akeza.net : Toi et Vital’o FC c’est vraiment une longue histoire…

 Yaoundé : (Rires) C’est vraiment une longue histoire. Une trentaine d’années avec une seule équipe, c’est vraiment beaucoup. Je ne sais pas combien d’entraineurs ont déjà atteint cela. Je suis marié à Vital’o ou Vital’o et marié à moi. (Rires).

Akeza.net : Tu hérites d’un club au moment où le recrutement n’est plus possible…

 Yaoundé : J’ai une bonne génération de jeunes joueurs, une équipe qui promet beaucoup. Nous allons beaucoup travailler. J’ai vu que mes hommes reçoivent très bien mes instructions, ce qui veut dire qu’on aura une bonne équipe.

Akeza.net : 3 ans sans Vital’o pour toi. Comment as-tu vécu cela ?

Yaoundé : (Rires) Ce n’est pas quand même 3 ans, c’est 2 ans. Mais vraiment pour moi, même 2 semaines c’est vraiment beaucoup. Mais quand même, je n’ai jamais quitté cette équipe, et apparemment cette équipe ne m’a jamais quitté. Car étant au Burundi, j’ai toujours suivi les entrainements de Vital’o pendant ces 2 ans. Et voilà, la preuve est que je n’ai pas imposé de conditions pour revenir, on m’a dit de revenir et j’ai vite dit oui.

Propos recueillis par Armand NISABWE

Comments

comments