Génies en Herbe : L’université du lac Tanganyika sacrée championne du concours interuniversitaire

Génies en Herbe : L’université du lac Tanganyika sacrée championne du concours interuniversitaire

Génies en Herbe : L’université du lac Tanganyika sacrée championne du concours interuniversitaire ©Akeza.net

Dans la suite des évènements prévus pour célébrer en beauté 40 ans de partenariat entre l’Union Européenne et le Burundi, la phase finale du concours interuniversitaire de Génies en herbe a eu lieu ce vendredi 19 octobre 2018 à l’IFB.  Une finale qui a opposée 2 équipes issues de 2 universités différentes. Il s’agissait de l’équipe « les Curieux » de l’Université du Lac Tanganyika et l’équipe « les Amis » de l’Institut Supérieur de Gestion des Entreprises qui se sont affrontées en finale sur des questions portant sur l’Europe et l’Afrique.

Une finale honorée

Etaient présents à cette finale, certaines grandes personnalités du corps diplomatique. On a noté la présence de l’Ambassadeur de la France Laurent Delahousse, l’Ambassadeur de la délégation de l’Union Européenne Wolfram Vetter, le Représentant spécial de l’Union Africaine au Burundi et dans la région des Grands Lacs Basile Ikouebe, l’Ambassadeur de la Belgique Bernard Quintin et l’Ambassadrice des Pays-Bas Caecilia Wijgers. Mais également un public nombreux  autant de jeunes élèves que d’étudiants.

Dans son discours, l’Ambassadeur de la France a souhaité le bienvenu au public présent et s’est dit heureux de les  accueillir à l’IFB. Il a indiqué : «  Je suis très heureux de fonctionner au Burundi, c’est une fierté d’offrir aux amis burundais un espace de culture, de savoir et de liberté. Et de marteler : « un génie va fuser aujourd’hui, que le meilleur gagne ».

Laurent Delahousse, Ambassadeur de la France au Burundi ©Akeza.net

Le deuxième discours a été prononcé par l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Burundi, Wolfram Vetter. « Je remercie l’IFB qui nous a permis de proposer différentes activités culturelles et d’échange d’information dans le cadre de bien célébrer  40 ans de partenariat entre l’U.E et le Burundi. Partant de là, je voudrais remercier aussi le club Génies en Herbe qui a réussi un pari de taille, celui de donner envie à des étudiants de mieux comprendre les 2 institutions que sont l’U.E et l’U.A », a indiqué M. Wolfram Vetter.

Ambassadeur de l’Union Européenne au Burundi, Wolfram Vetter ©Akeza.net

Victoire des Curieux, la seule équipe mixte

Le match de la finale animé par Florent Nganji, vice-président du club Génies en Herbe du Burundi a opposé l’équipe les Curieux de l’ULT contre les Amis de l’ISGE. Au début les 2 équipes se sont montrées déterminées à honorer leurs universités respectives. Après quelques minutes, la donne a changé, les Curieux ont tenu tête sur une série de 15 questions leurs adversaires. Tout est bien qui finit bien, cette finale s’est soldée sur un score de 7-1 en faveur  des curieux de l’ULT.

Des applaudissements se sont fusés dans la salle. A rappeler que l’équipe championne était la seule qui avait respecté l’égalité des genres.

A ce moment ces différentes délégations ont été invitées sur le podium pour remettre les prix aux finalistes sous forme de bons d’achats chez Adams Trading et Budget. La 1ère équipe a reçu un bon s’élevant à 400000Fbu, 2ème équipe  à 300000Fbu enfin 3ème prix à 200000Fbu.

 

Une vague de sentiments pour les finalistes

Pour l’équipe les insuperabiles de l’ULT, un des joueurs, Lewis Fleury, s’est dit fier d’avoir remporté cette 3ème place. « On voulait disputer la finale, on n’a pas réussi mais nous sommes fiers de notre place. A travers ce concours, ça nous a permis d’approfondir nos connaissances sur l’actualité internationale. On remercie l’U.E  et le club Génies en herbe pour nous avoir préparé ce concours ».

Eddy Clovis, le capitaine de l’équipe les amis de l’ISGE, qui a remporté la 2ème place dans la finale n’a pas lui aussi caché ses sentiments. « C’est la première fois qu’on participe dans ce genre de compétition, nous sommes vraiment contents d’avoir représenté notre institut. Ce concours nous a permis de nous cultiver et ce fut un moment de réseautage ».

« Chacun de nous a une curiosité intellectuelle en lui. Nous sommes très fiers d’être les champions de ce concours. Nous avons fait de notre mieux pour honorer notre université. On a travaillé du début à la fin en équipe, on s’enrichissait mutuellement. Cela nous a beaucoup aidé et aujourd’hui grâce aux différentes recherches, on a renforcé nos connaissances », s’est exprimé Irakoze Bertrand, Capitaine de l’équipe championne du concours interuniversitaire de Génies en Herbe édition 2018, « Les Curieux de l’ULT ».

Ingabire Annie Christa, la seule fille qui a participé à ce concours et qui faisait partie de l’équipe championne s’est confiée : « Nous les filles on se sous-estime, les garçons ne sont pas mieux que nous. J’incite les filles à participer dans ce genre de compétition. On apprend pas mal de choses quand on vient dans ces compétitions. On rencontre pas mal de grandes personnalités et cela nous enrichie ».

De la part de l’organisation

« C’est une réelle satisfaction vu le déroulement du jeu, nous ne pouvons que nous en féliciter dans le club. Ça fait partie de nos objectifs qui sont créer une génération de leaders qui n’ont pas peur des adversaires, promouvoir la culture du mérite et de l’excellence. Nous encourageons une adversité positive mais également inciter les jeunes burundais à s’informer. Cela leur permettra de nourrir leur intellect », a indiqué Florent Nganji.

 

 

Fleurette HABONIMANA

 

 

 

 

 

Comments

comments