Gabon : la facture des boxeurs burundais ne cesse de gonfler

Gabon : la facture des boxeurs burundais ne cesse de gonfler

Alors qu’ils sont allés défendre les couleurs du drapeau national dans un championnat d’Afrique zone 3 de Boxe qui s’est déroulé du 11 au 18 Mai au Gabon, les boxeurs burundais sont toujours retenus à l’hôtel Ngonemono faute de paiement de la facture. Le montant est passé de 4680$ à 8555$. Toujours logée et nourrie à cet hôtel, la délégation burundaise s’inquiète.

Retour sur les faits

L’ordre de mission stipulait que le financement devait être assuré conjointement par la Fédération Burundaise de Boxe pour le transport aérien de 5 personnes et que le gouvernement burundais devait assurer le transport international des 6 autres membres ainsi que le paiement des frais de séjour de toute la délégation.

Signalons que ces 6 autres membres n’ont pas pu voyager parce que disent-ils, le Ministère des Finances n’a pas pu débloquer les fonds. Devant une telle situation, ce sont seulement ces 5 autres membres qui ont pu voyager sous les frais de la Fédération. Au total, ils devaient constituer une délégation de 11 personnes.

Deux médailles en bronze

Jusqu’au 18 Mai, le dernier jour de la compétition, le gouvernement n’avait pas encore honoré ses engagements(les frais de séjour) tel qu’il était spécifié dans cet ordre de mission. Ne sachant pas à quel saint se vouer, les boxeurs ont lancé un cri d’alarme au Gouvernement depuis le Gabon mais jusqu’aujourd’hui rien n’est encore fait. Une affaire qui a fait écho le weekend dernier où les burundais appelaient les autorités habiletées à réagir pour sauver l’honneur du pays.

Supposée rentrer au bercail en date du 18 Mai, la délégation burundaise de boxe s’est vue infligée une amende par la compagnie aérienne pour avoir manqué le vol-retour. Les choses étant ainsi, selon des sources concordantes, le gouvernement est en train de faire son possible pour résoudre ce problème dans les plus brefs délais.

Notons que 2 médailles en bronze ont été remportées par Ornella Havyarimana (51Kg) et Ndayizeye Jean Marie (75Kg).

 

Fleurette HABONIMANA

 

 

 

Comments

comments