Full of Grace: 5 burundaises travaillent à changer le monde depuis le Canada

Full of Grace: 5 burundaises travaillent à changer le monde depuis le Canada
Les membres de Full of Grace (www.akeza.net)

Les membres de Full of Grace (www.akeza.net)

Animée par des valeurs d’échange, de partage et de solidarité, l’association Full of Grace travaille au cœur des priorités du développement de la femme et du renforcement de la capacité de leadership féminin. Burundaises avec un grand cœur, elles veulent éclairer le monde et le rendre aussi meilleur que possible à travers différents projets. Full of Grace imprime ainsi le paysage social et favorise l’ouverture croissante d’une société qui donne place de l’épanouissement à la femme. Ce qui fait toute la force de cette démarche solidaire.

Akeza.net a rencontré une d’entre elles, Mlle Winnie BAGONA. Découvrez l’action du nid de ces reines de la paix dans cet entretien. C’est parti !
Akeza.net: Bonjour!
 

Winnie B : Bonjour!
 

Akeza.net: Pour commencer, pouvez-vous nous parler de la naissance de Full of Grace, de ses membres pionniers et de ses objectifs initiaux ?
 

Winnie B : En fait j’ai eu l’opportunité de côtoyer plusieurs personnes venant de différents milieux, surtout la gente féminine. J’ai remarqué que la plupart de nous avons une faible estime de nous-mêmes et que nous vivons dans une société où le collage d’étiquette est très présent. Ce dernier est malheureusement un des facteurs qui causent le non-épanouissement de la femme en tant que membre de la société. Donc, Full of Grace est un organisme dont la femme est au cœur des  activités sociales. Son but premier est de trouver un moyen d’aider la femme à se relever, à regagner son estime de soi. Nous organisons des soirées entre femmes, « Tea party » où nous faisons des discussions sur le bien être et un moment de partage sur des sujets connexes. On a aussi la branche mentorat, et bien d’autres activités, des  ateliers qui ciblent la gente féminine.
 

En dépit de tout nous rappelons à la femme sa première et vraie identité basée sur qui nous sommes en Jésus-Christ. N’est-ce pas que nous sommes tous des créatures merveilleuses ? Les enfants occupent également une place très importante au sein de notre organisme. Donc notre objectif et aussi notre mission est de faire de chaque femme ,  nous-mêmes y compris ,  des modèles à part entière. Les membres pionniers de Full Of Grace sont Sandra Ngoga, Tessie Nikuze, Elsie Keranda, Eunice Gateka et moi-même. Le Seigneur a à maintes reprises utilisé ces quatre femmes exceptionnelles pour me confirmer ma vision. En effet, j’ai remarqué en elles la même passion et la même soif : relever la femme.
 

Akeza.net: Le Canada étant grand en superficie, l’association couvre-t-elle tout le pays? Si oui, les antennes sont-elles autonomes, y a-t-il un mode de coordination ?
 

Winnie B: Pour l’instant nous nous concentrons sur la ville de Montréal, étant donné que tous les membres fondateurs y résident. Cependant, nous prévoyons agrandir nos antennes dans un futur proche et nous diriger vers d’autres villes du Canada et pourquoi pas dans d’autres pays. Actuellement, notre mode de coordination se base sur l’organisation des galas, des rencontres 5 à 7, des ateliers réseautage pour le mentorat et des mini-concerts.
 

Akeza.net: Quelles sont les actions que vous avez à votre actif, de votre date de création à aujourd’hui ? Par quels moyens les mettez-vous en œuvre ?
 

Winnie B : Tout d’abord, Full Of Grace a été officiellement crée en date du 6 Janvier 2012. Le 31 Mars 2012 fut la date à laquelle nous avons tenu notre première activité qu’on a intitulée «Walk for a cause». Celle-ci était un gala qui avait pour but d’amasser des fonds pour la fondation du Cancer du Sein du Québec. Les fonds récoltés durant le gala ont été remis à cette fondation qui œuvre pour l’avancement de la recherche sur le cancer du Sein.
 

Et cette année, nous organisons un concert, «Gospel Melody» le 19 Avril durant lequel nous allons récolter des fonds afin de venir en aide aux orphelins du centre Agateka de Bujumbura. D’ailleurs, tous les membres de Full Of Grace se rendront au Burundi cet été pour œuvrer sur place. Aussi, nous avons fait divers ateliers comme précisé précédemment.
 

Akeza.net: Quels sont les projets en construction ? Pourriez-vous nous parler de vos réussites ? En d’autres termes, quel en est l’impact social ?
 

Winnie B: Nous avons beaucoup de projets en tête mais nous préférons ne pas en parler pour le moment étant donné qu’on n’a pas encore mis notre point final sur ceux-ci. Nous vous tiendrons au courant de ces projets futurs en temps et lieux si vous le souhaitez bien. Par contre, nous pouvons déjà vous dire qu’il y en a sans aucun doute pour le Burundi qui est la mère patrie des membres fondateurs de Full Of Grace.
 

Pour ce qui est de nos réussites, Full Of Grace a contribué à l’avancement de la recherche du cancer du sein, au bien-être de certaines femmes et il a permis à plusieurs personnes d’élargir leurs réseaux professionnels à travers le mentorat.
 

Akeza.net: Quels sont vos souhaits pour le futur ? Comment envisagez-vous l’avenir  de Full of Grace?
 

Winnie B : Tout d’abord, notre plus grand souhait est de marquer une différence, laisser une trace, voir que la plupart des femmes ont détruit les barrières qui leur empêchaient d’aller jusqu’au bout de leur rêve. Aussi, nous souhaitons beaucoup nous élargir. Par là je veux dire que nous voulons grandir tant en expérience qu’en œuvre. Par exemple, nous voulons atteindre encore plus de personnes par le biais du mentorat qui est par ailleurs un des principes fondamentaux de notre organisme. J’avais oublié de mentionner que le mentorat consiste à trouver des personnes modèles qui ont réussi dans un domaine précis et qui vont apporter leur soutien en prodiguant des conseils aux gens qui voudraient réussir dans ce même domaine. Nous comptons également continuer à organiser des galas de charité pour aider les gens dans le besoin. Pour finir, une autre noble cause serait d’ouvrir la maison Full Of Grace (orphelinat) au Burundi.
 

Akeza.net: Quelles relations entretenez-vous avec des organisations du même type ?
 

Winnie B : On s’inspire des autres organismes et on apprend d’eux  , de leur manière de travailler et si l’on peut contribuer dans leurs bonnes causes nous essayons du mieux qu’on peut de nous joindre à eux.
 

Akeza.net: Pour terminer, qui est Winnie Bagona?
 

Winnie B : Humm! Très bonne question (rire). En fait, je me découvre quotidiennement. J’aime beaucoup Dieu, avoir des moments de qualité en famille et en compagnie de mes amis. Je suis passionnée par la musique, la mode, le cinéma, la gastronomie et la photographie. J’aime reconnaitre les trésors qui sont dans chaque personne afin d’encourager à user de ces dons et talents. Ma devise est que nous ne sommes pas définis par nos erreurs mais plutôt par notre volonté, pour devenir une meilleure personne.

 

 

Akeza.net: Merci pour l’entretien !
 

Winnie B: Merci à vous !

Les membres de Full of Grace (www.akeza.net)

Les membres de Full of Grace (www.akeza.net)

 

Propos recueillis par Leis-Bruel Bryga

Comments

comments




3 thoughts on “Full of Grace: 5 burundaises travaillent à changer le monde depuis le Canada

  1. Bienvenu I. Iyanda

    In general It isn’t a suprise for me because I know the deep willpower of these five wonderful women to make something difference for the woman across the world. winnie B is one of leader among them who has always a deep desire or willpower to change something not only about the woman development, but as well and especially on the advancement of the woman cause.They have a big challenge in the front of them but It isn’t impossible to overcome that…. So good luck mostly to Winnie B who has a big responsability to lead this gorgeous vision, listen if you want, you can. May God bless this vast entreprise in favor of the society……Your Counsellor, Bienvenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.