Formation des Journalistes des Sports au Burundi : Un pas vers le professionnalisme…

Formation des Journalistes des Sports au Burundi : Un pas vers le professionnalisme…

Liliane Nshimirimana,présidente de l’AJSB

Sous l’appui de l’ambassade de France au Burundi, l’Association des Journalistes des Sports du Burundi(AJSB) a initié un atelier de formation à l’endroit de 50 journalistes sportifs (subdivisés en 2 groupes de 25) novices dans le métier.

L’objectif est de leur former sur les fondamentaux du journalisme en général et du journalisme sportif en particulier. Cette formation a démarré ce 31 juillet à la Maison de la presse à Bujumbura (pour le 1èr groupe) et va s’étendre jusqu’en septembre avec alternance.

Cela faisait environ 5 ans que les journalistes des sports n’avaient pas encore bénéficié d’une formation. C’est dans ce cadre que l’AJSB a mis en œuvre ce projet afin de répondre à un manque criant de professionnalisme dans le métier journalistique, qui fait face ces derniers temps à une vague de jeunes journalistes, novices dans le domaine.

Il s’agit d’une formation qui centre ses thématiques sur 3 points principaux à savoir les fondamentaux du journalisme et la régulation des médias, le journalisme sportif et la prise en compte du genre et le handisport.

Liliane Nshimirimana, présidente de l’AJSB indique que cette formation va servir de tremplin à ces journalistes. «Cet atelier va leur permettre de s’imprégner des techniques journalistiques sur la collecte, le traitement  et la diffusion de l’information. Ceci en vue d’améliorer la qualité de leur information. Le but, c’est également de leur permettre d’acquérir un certain nombre de connaissances, pouvant leur épauler dans leurs tâches quotidiennes », dit-elle. Elle remercie l’ambassade de France pour ce soutien.

En outre, cette formation est également l’occasion d’intégrer la gent féminine et les personnes en situation d’handicap dans les contenus médiatiques d’ici 2020. Autrement dit, inciter les journalistes à couvrir les activités de cette catégorie de personnes pour les accroître. Pour mener à bien le projet, l’atelier sera animé tour à tour par des professionnels dans le métier. Ces derniers vont outiller les participants sur différentes thématiques ci-haut-citées pour qu’ils soient professionnels.

Cela étant, du 31 juillet au 2 août, les participants sont en train d’apprendre les fondamentaux du journalisme -par Athanase Ntiyanogeye- pour bien avoir une base, qui leur permettra de suivre en bonne et due les autres modules de formation, prévus pour les prochaines séances.

 

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments