Football : Qui est donc Jospin Nshimirimana, meilleur buteur du Bangabandhu Gold Cup 2020?

Football : Qui est donc Jospin Nshimirimana, meilleur buteur du Bangabandhu Gold Cup 2020?

Il est l’un de ces jeunes joueurs burundais avec un talent prometteur. Capable de défendre les postes 8 et 10, Jospin Nshimirimana évolue dans les rangs du club Aigle Noir Cs de Makamba (première division) depuis la saison 2018-2019. Lors de la récente participation du Club Aigle Noir (représentant le Burundi) au tournoi Bongabandhu Gold Cup au Bangladesh, Jospin a surpris en s’illustrant en maître buteur. En marge de cette compétition, il est élu meilleur joueur et meilleur buteur (avec 7 buts dans 4 matches). Portrait

Né le 12 décembre 2001 en commune Mutimbuzi, zone Gatumba dans une fratrie de 3 enfants ( 2 garçons et une fille), Jospin se lance dans l’univers du ballon rond à l’âge de 8 ans. Tout jeune, il est propulsé par son père, entraineur, qui va guider ses premiers pas en l’intégrant au sein de son club « Nouveau Régime » (évoluant dans cette localité). C’est de cette façon qu’il le met sur les rails. Alors qu’à 14 ans, Jospin évoluait en 3ème division, son père le fait monter en deuxième division. Il portera donc les couleurs de Delta Star pendant une année. « C’est là où j’ai commencé à m’illustrer en faisant ressortir tout ce que mon père m’avait appris. Même s’il ne voulait pas que je consacre tout mon temps au football au détriment des études », raconte-t-il.

Grâce à ces performances, Jospin réussit à attirer l’attention des clubs de la première division. Mais il évite de prendre ces décisions tout seul. « C’est mon père qui choisissait des clubs pour moi puisqu’il connaissait déjà leur niveau ». Balayant les différentes offres, Jospin décide de porter son choix guidé (par son père) au club de Makamba Aigle Noir « The fighters » avec la saison 2018-2019. Une saison durant laquelle le club termine invaincu avec 4 coupes en poche (Primus ligue, Coupe de l’unité, Coupe du Président et Super Coupe).

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années… »

Connu pour ses qualités techniques, tirs des Coups franc à distance , élimination (dribble) de l’adversaire et son intelligence dans le jeu, Jospin compte 8 buts en Primus League (championnat local). « Mon père m’a toujours appris les tirs de loin , il m’a toujours poussé à être polyvalent ». Il l’a justement prouvé lors du Bongobondhu Gold Cup 2020 qui a eu lieu du 15 au 25 janvier au Bangladesh en remportant les prix de meilleur joueur et meilleur buteur (2 triplés et 1 but=7 buts). Un exploit qui en a émerveillé plus d’un ! Les représentants du Burundi ont fini deuxièmes.

Jospin explique que sa performance est le fruit de la discipline et de la détermination. « A chaque match, mon père me donnait ses retours via le téléphone par rapport à mes prestations puisqu’il regardait les matches sur You tube. Il me montrait ce que je devais corriger au prochain match ». Interrogé sur son analyse par rapport à la performance de Jospin, un confrère sur place à Bangladesh, indique que son exploit a été facilité par un travail collectif de l’équipe. « Il recevait des passes décisives de la part de ses coéquipiers ,puis il se servait de son intelligence et de son expérience dans la finition », dit-il.
Fils de Thierry Nimubona, coach de Olympic Star de Muyinga (première division), Jospin s’inspire de Sergio Busquets, le milieu axial catalan. Son ambition : jouer pour le FC Barcelone, son coup de cœur d’enfance.

Fleurette HABONIMANA

Comments

comments