Football : Comment Inter Stars est devenu un tigre en papier

Football : Comment Inter Stars est devenu un tigre en papier

Un jouer du club Inter Stars en maillot noir.©Akeza.net

Le tigre en papier. Cette phrase résume bien le sort du club Inter Stars, autrefois redoutable au sein du championnat de football du Burundi. La formation des noirs et blancs est en voie de disparition.

Ce weekend, la Primus ligue était à sa 26ème journée. Le club Inter Stars affrontait LLB Sport 4 Africa qui se balade à la tête du classement avec …. Points. Sans grande surprise, Inter Stars Fc s’est fait dompter sur un score fleuve de 7-0.

Le club en plein déclin a connu son époque de gloire. Il y’a 10 ans, Inter Stars faisait des recrutements à hauteur de plusieurs millions. On se souviendra toujours de la période où Inter Stars a attiré dans son camp tous les meilleurs joueurs sur le sol burundais allant jusqu’à rapatrier Yamini Selemani Ndikumana qui excellait en Tanzanie. Ce club qui, aujourd’hui est en débandade, drainait des foules au stade. Maintenant c’est à peine que le club aux couleurs d’un zèbre reçoit quelques inconditionnels à son  lieu d’entrainement.

Selon les fins connaisseurs du football burundais, le club Inter Stars a connu un problème de management. Depuis que l’homme d’affaires Nikobiri Sion s’en est désengagé,  le club n’a plus repris le rythme. Ne pouvant pas attirer les meilleurs joueurs dans son effectif, le club est condamné à se contenter d’un résultat moyen. C’est à peine qu’il n’est pas relégué en deuxième division.

Le match opposant Vital’o Fc contre Inter Stars était jadis considéré comme le classico à la burundaise. Maintenant, c’est devenu un match sans  grands enjeux. Au fur et à mesure que les autres clubs font irruption sur le podium, les enjeux, la rivalité nous créent de nouvelles grandes affiches du championnat au détriment d’Inter Stars.

La dégringolade d’Inter Stars vient confirmer quelques hypothèses. Sans une véritable politique du club, les grandes équipes peuvent disparaitre. La réalité du football est partout la même : sans budget de fonctionnement,  devenir champion relève d’un miracle. Sans ambition, le club forme pour les autres. A chaque fois que le joueur s’illustre, il s’en va dans un autre club.

Inter Stars vient à la 13ème position avec 28 points.

Armand NISABWE

Comments

comments