Foot-Retro2016: Une année sans aucune qualification de l’équipe nationale

Foot-Retro2016: Une année sans aucune qualification de l’équipe nationale

Equipe nationale du Burundi.©Akeza.net

On est déjà en 2017, une occasion de revenir sur les grands moments qui ont caractérisé le football Burundais. 2016 aura été une année sans aucune qualification pour les Burundais. Le football étant ce qu’il est,  à un moment, tout le peuple y avait cru, avant d’être désillusionné. Du côté du championnat national, c’est Vital’o qui a remporté tête haute le titre de l’édition 2015-2016.

Il n’y a pas eu de  qualification au Championnat  d’Afrique des Nations, non plus à la Coupe d’Afrique des Nations, encore moins à la coupe  du monde 2018. Les Burundais se contenteront de  suivre sur leurs petits écrans les grands rendez vous de football sans l’équipe nationale du Burundi.

Tout a commencé par une  brouille entre Saidi Ntibazonkiza   et  Ahcène Ait Abdelmalek, respectivement  capitaine et sélectionneur de l’équipe nationale d’alors en Ile Maurice en Mars 2015.  Certains joueurs cadres dont Saidi Ntibazonkiza, PapyFaty, Selemani Ndikumana se sont vus  écartés pour retrouver quelques mois plus tard la sélection en équipe nationale.

Dans la saison de 2015-2016, le Burundi pourchassait  les billets de jouer  au CHAN 2016, CAN 2017, et la Coupe du monde de Russie 2018. En dépit d’un effectif assez mature, le Burundi sera éliminé tour à tour dans toutes les courses. On se souviendra du match décisif pour le CHAN Burundi-Ethiopie (2 buts  à zéro en faveur du Burundi au match aller à Bujumbura, et 3 buts à zéro en faveur de l’Ethiopie au match retour à Addis-Abeba). Ainsi le Burundi venait de rater sa chance de se voir jouer pour la deuxième fois au CHAN.

Tandis que les joueurs locaux  (éligibles au CHAN) venaient de voir partir toutes les chances de disputer  une compétition  continentale, les Seniors  eux, (professionnels et locaux) misaient sur la qualification à la CAN 2017. Etant dans un groupe constitué du Sénégal, Burundi, Namibie et le Niger, ils y croyaient.  Mais à la surprise de tout le monde, le sélectionneur Ahcène Ait Abdelmalek part à Dakar pour affronter les Lions de la Teranga avec un effectif dominé par les joueurs locaux à  99%. Score du match aller Burundi-Sénégal  (le 14 Juin 2015) c’est 3-1 en faveur du Sénégal. Ce n’était qu’un début.

Les matches suivants, le Burundi a fait appel à ses meilleurs joueurs. Ainsi on a pu voir une sélection qui bat le Niger, la Namibie, une sélection qui tient la tête contre les Léopards de la RDC (éliminatoires de la coupe du monde). En dépit d’une génération de joueurs déterminée  à défendre les couleurs du pays, le Burundi n’a pas pu se qualifier ni au CHAN, ni à la CAN, sans dire  à la coupe du monde 2018.

Le Burundi  ne s’est  jamais qualifié dans la Coupe d’Afrique des Nations jusque là. Voir nos hirondelles dans ce grand rendez-vous continental reste un rêve. En attendant, suivons ce que vont faire Messager Ngozi et Vital’o Fc, les clubs qui vont représenter le Burundi  au niveau continental en 2017.

Armand NISABWE

Comments

comments