Fiston Abdul Razak et Saido Berahino : Deux piliers qui portent les Hirondelles

Fiston Abdul Razak et Saido Berahino : Deux piliers qui portent les Hirondelles

Saido Berahino et Fiston Abdul Razak saluant le public à quelques minutes du choc Burundi Vs Gabon au Stade Prince Louis Rwagasore A Bujumbura.©Akeza.net

Le concours à la qualification historique du Burundi aura tout dévoilé. Les Hirondelles se sont démarquées en se donnant corps et âmes pour écrire une histoire dans le monde du football. Parmi eux, deux grands favoris des burundais avec lesquels on ne cessait de présenter comme des éléments clés pour la première fois à la CAN ! Il s’agit de deux grandes stars du football burundais Fiston et Saido. Chacun d’entre eux se serait distingué par une touche personnelle et on n’a pas tardé à parler de leurs exploits.

Evoluant dans des championnats prestigieux, l’un en Afrique du nord l’autre en Europe, Fiston et Saido ont marqué les esprits lors des éliminatoires de la CAN 2019. Déterminés à donner le meilleur d’eux-mêmes, les deux poulains de l’équipe nationale auront démontré ce dont ils sont capables. Les médias ne se sont pas empêchés de leur attribuer le titre d’« attaquant-vedette » qui a un sens privilégié pour une sélection de football. Ils vont par la suite porter tour à tour ce beau titre. Retraçons un peu les exploits de chacun depuis le début de la phase des éliminatoires de la CAN 2019.

Fiston Abdul Razak

Attaquant international burundais, Fiston Abdul Razak s’est distingué par une performance hors du commun pendant les éliminatoires de la CAN. Un exploit réalisé  par ce canari du club Jeunesse Sportive de Kabylie en Algérie. Lors du match aller qui oppose le Burundi au Sud Soudan à Juba, Fiston Abdul Razak parvient à inscrire à lui seul un quadruplé (4 buts). D’où son surnom aujourd’hui de « 4G ». Le score est de 5-2 en faveur du Burundi.

Au cours de la rencontre Mali Vs Burundi à Bujumbura, Fiston parvient à inscrire 1 but et le score finit à l’égalité entre les 2 équipes. Il n’en finit pas. Fiston va encore marquer lors du match qui oppose le Burundi au Sud Soudan à Bujumbura. Il signe un but et la rencontre se solde sur la victoire du Burundi (3-0). L’autre fait reste historique. C’était lors du choc Gabon Vs Burundi à Bujumbura. Sur une passe décisive, il donne l’occasion à son coéquipier Cédric Amissi qui frappe dans les buts des panthères et le Burundi s’offre son but.

Lorsqu’il est venu le temps de classer les meilleurs buteurs de la phase des éliminatoires CAN, Fiston Abdul Razak se retrouve en deuxième position avec 6 buts derrière son futur adversaire le nigérian Odilon Ighalo. Après il sera invité dans une grande émission sur Canal+ dédié aux jeunes talents d’Afrique. Ainsi donc le Burundi est mis à l’honneur grâce à ses exploits.

 

Saido Berahino

Il est le chouchou des burundais. Sa décision de jouer pour sa patrie aura plu à presque tous les amoureux du ballon rond. Lui, qui évolue dans un championnat réputé en Europe « Premier Ligue » est parvenu à s’attirer une certaine sympathie de la part des burundais. Lors du match-aller à Libreville qui oppose le Gabon au Burundi, celui-ci est mené 1-0 et vers la fin Saido va marquer un but qui va permettre à sa sélection de faire un nul à l’extérieur. Evoluant au poste d’attaquant à Stoke City, Saido était déterminé à qualifier son pays. Dans son entretien avec la RFI sur la qualification historique du Burundi, il ne cache pas d’avoir réalisé son rêve. Et de marteler : « Personne n’avait vu la qualification du Burundi venir ». De son côté, la RFI n’hésite pas à le nommer « attaquant-vedette des Hirondelles».

Les médias étrangers vont le présenter comme un élément clé de la qualification. Lui, qui a un jour fait partie de la sélection anglaise des moins de 17 ans et où il inscrivait à lui seul 10 buts dans 12 matches a sans doute fait la fierté de sa patrie. Ayant à cœur son pays, il va jusqu’à offrir des maillots signés par le prestigieux équipementier sportif « Nike » à ses coéquipiers de l’équipe nationale que ce soit au local ou pendant les différentes rencontres. Un geste salué par un bon nombre de gens.

Les deux vedettes du football burundais ont fait chacun des exploits qui resteront gravés dans les cœurs de certaines gens. Partout où ils se retrouvent, ils continuent à hisser les couleurs du drapeau national.

 

Fleurette HABONIMANA

 

Comments

comments