Fiesta Night : Quand Big Fizzo fait des siennes

Fiesta Night : Quand Big Fizzo fait des siennes

Que serait une fête sans son lot de drame ? Fidèle à lui même, la star burundaise Big Fizzo a trouvé le moyen de faire parler de lui lors de la Fiesta Night marquant les 7 ans du Cristal Lounge Club. Un événement dans un autre, qui mérite le détour.

 

La scène

La fête battait son plein cette nuit à l’Entente Sportive de Bujumbura. Les DJs étaient au rendez-vous et le public profitait d’une soirée enchantée. Les artistes présents à la soirée avaient bien accepté d’apporter plus de joie au public en passant à tour de rôle sur le podium. MB Data ou encore Berry Music (chanteur du morceau Melana) avaient fait le passage.

Après plusieurs appels, Double Jay et le jeune Kirikou de l’écurie Bantu Bwoy avaient finalement acceptés de se présenter devant le public, prêt à mettre le feu. Les choses avaient pourtant bien commencé. Les 2 artistes ont fait leur entrée en mode freestyle sur l’instrumental de “California Love”. Une bonne entrée en matière. Seulement Big Fizzo, grand patron du label Bantu Bwoy est venu mettre fin à la fête. La scène était assez insolite.

Devant un public ne comprenant pas vraiment ce qui se passe devant ses yeux, Big Fizzo arrête ses 2 protégés en leur demandant la raison pour laquelle ils étaient sur scène. Certainement pas content que ses artistes se retrouvent à chanter sans qu’il ne l’ait permis. Les intimant de quitter la scène, il quitte le podium en jetant le microphone par terre.

DJ Paulin, alors aux platines, fera mime de ne pas s’en faire. Le show doit bien continuer.

 

La réalité

MC Sadiki, MC de la soirée, nous raconte:

« Édith Stein, est venu nous voir pour demander si les artistes Bantu Bwoy pouvaient passer sur scène. Nous avons accepté et avons accordé à chaque chanteur 1 chanson à performer. Après les avoir appelé plusieurs fois sans réponse, elle nous dira que Big Fizzo a refusé que les artistes chantent. Quelques temps après, les artistes sont venus nous dire de les laisser passer. DJ Paulin m’a dit qu’on pouvait les laisser chanter. Au moment où Kirikou était sur le point de performer son morceau “Binua”, Big Fizzo est monté sur scène et a saisi le micro avant de demander au jeune rappeur ce qu’il faisait sur scène. La suite vous la connaissez ».

Aux premières loges lors de cette scène, le MC ne se l’explique pas. « Ce qu’il a fait, ça ne se fait pas. Surtout que le matériel pourrait s’abîmer. Cela ne donne pas une bonne image de son label », ajoute-t-il.

Encore une fois, Big Fizzo fait des siennes et rend un peu hommage à sa réputation. Dans tous les sens, la Fiesta Night aura été une grande fête !

 

Moïse MAZYAMBO

Comments

comments