FESTICAB 2013 : c’est parti !

FESTICAB 2013 : c’est parti !
De G à D : Eloge Nzeyimana , Directeur du Festicab , Leonce Ngabo , Pdt du Festicab et JM Vianney R , DG au Ministère de la Culture (www.akeza.net)

De G à D : Eloge Nzeyimana , Directeur du Festicab , Leonce Ngabo , Pdt du Festicab et JM Vianney R , DG au Ministère de la Culture (www.akeza.net)

C’est devenu une tradition  chaque année, le Festival International de l’Audiovisuel et du Cinéma  au Burundi « FESTICAB » se tient à Bujumbura. A deux mois de la tenue du FESTICAB, le comité organisateur a organisé une conférence de presse qui s’est déroulé dans les  enceintes de l’Hôtel Club du Lac  Tanganyika pour soulever quelques points essentiels concernant cette édition.

 

Le festival internationale du cinéma et de l’audiovisuel du Burundi « FESTICAB » qui est à sa 5ème édition  aura pour sa toute première fois un thème officiel « Le cinéma au service de la paix et du développement ». Léonce NGABO, président du FESTICAB  a expliqué le choix de ce thème : « On veut montrer que l’image peut avoir une grande influence dans le développement du pays, dans la compréhension du processus de la paix et surtout dans sa consolidation »

 

Cette année, la marraine du FESTICAB sera Mme SOME Fatoumata COULIBALY, une grande actrice qui nous vient du Mali. Pour plus d’infos sur elle, elle a interprété le premier rôle « MOOLAADE », le dernier film d’Ousmane SEMBENE, récompensé à Cannes en 2005.

 

Le FESTICAB  2013 est prévu du 07 au 14juin 2013 et s’est fixé le  pari d’atteindre vingt milles 20.000 cinéphiles dans 7 jours. Mais pour atteindre un public encore plus large, il y’aura une diffusion en plein air dans les quartiers. L’autre information qui a marqué cette conférence de presse mis  à part les diverses question des journalistes, désormais le FESTICAB n’est plus affilié à l’ABCIS (association Burundaise des créateurs d’image et du son). Il a ses propres statuts nouvellement acquis, ce qui fait que le FESTICAB devient autonome et s’est ainsi doté d’un  comité exécutif, en plus du comité d’organisation.

 

L’autre moment fort de cette conférence a sans douté été lorsque l’affiche officielle de la 5 e édition du FESTICAB a été dévoilée aux journalistes et aux sponsors présents dans la salle.

 

Le président du Festicab, Léonce NGABO  a adressé ses sincères remerciement à l’égard de ses traditionnels sponsors  notamment la BRARUDI, le Club du LAC TANGANYIKA, le ministère de la Culture, Jeunesse et Sports, etc

 

Comme à l’accoutumé, le FESTICAB comprendra deux catégories de compétition concernant  les films à thématiques africaine, strictement produit et réalisé dans les deux(2) dernières années. Ainsi il existe une compétition nationale et une compétition internationale.

 

La compétition nationale comprend les courts métrages et les documentaires. La compétition internationale ajoute aux deux dernières, les longs métrages de fiction.

 

Mais à part les films qui seront dans la compétition, le FESTICAB programmera des films d’intérêts artistique et technique de production internationale ou africaine ayant déjà dépassé les 2 dernières années de production.

 

Pour ceux qui ont des films et qui aimeraient  tenter leurs chances, une fiche d’inscription est disponible en ligne. Pour les nationaux, les inscriptions peuvent se faire dans les bureaux du FESTICAB, la date limite d’inscription et d’envoi du matériel est fixée au 30 avril 2013.

 

Armand NISABWE

Comments

comments




One thought on “FESTICAB 2013 : c’est parti !

  1. sadik

    slt vous allez bien je voulais dmemder la permi6ion de participe dans l Festicabe mer6 de votre cmprhension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.